LA SENNEVIERE LIEUDU CRASH DE " NYMOKIMI"

Puis a peine sortie de la ville , la riviere Orne reçoit par l'intermédiaire de la Senneviere au joli nom poétique ,les eaux venues de la forêt d 'Ecouves ....un peu plus loin la Thouane..... '(extrait l'Orne et l'histoire André Edgar Poessel )

Moon -  I can't find who took this, so if you please tell me
La Senneviére c'est notre  lieu de  pêche du dimanche ...., 
Le calme de la campagne, le bruit du  courant ,la verdure , les peupliers ....Nous  suivons la  rive a la fois impatients mais inquiets de voir surgir  une sentinelle 
A défaut de  truite nous avons au moins le plaisir  de profiter du grand air et de nous libérer des contraintes imposées par l'occupant Oubliés pour quelques heures  ,le couvre feu ,les patrouilles et les  bruits de bottes ..

Mais aujourd hui ce lundi  5 Juillet 1943  mon frére et moi  sommes encore  sous le coup  de l'émotion liée a la vision de cet  avion en détresse pourchassé par un chasseur allemand  
https://encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQxqf4teHt6yYfFTID-qf0fUhKnAFHD63yS_gbfDAJKQdH5acle
Notre derniere image  ... l avion entrainant un long sillage de fumée noire volait   bien en dessous des  avions de  l'escadrille remontant vers le nord , Il perdit alors de l'altitude et ensuite rasa les  çimes  des arbres avant de 
s 'écraser au milieu d' un bosquet .En fonction  de  la distance  l'endroit précis du crash dissimulé par la hauteur 
d 'un  massif  d'  arbres imposants était  alors impossible à  évaluer 

Aprés une longue concertation ...  nous décidons dés le lendemain d 'aller prospecter les rives de la Senneviére  ,notre lieu de pêche habituel ,Peut être aurons nous la chance de  découvrir les restes de l avion...

Nous avons alors  connaissance  d 'aprés les bavardages que le lieu de crash se situe a la Philippiére a  1km    de Belfonds
Morceau de la tourelle de la forteresse Nymokimi
Donc munis de notre équipement de  pêche justifiant par précaution notre présence dans les lieux ,nous partons a bicyclette... direction   Belfonds
Le grand kodak familial est alors  dissimulé a l'intérieur de  mon blouson 
Grande émotion , un  barrage allemand nous arréte  ....je m'inquiete de savoir si mon valeureux kodak passera inaperçu  Un  feldwebel soupçonneux nous barre la route  Concertation.. ,la présence sur nos bicyclettes de notre équipement de pêche semble mettre en évidence  notre désir de profiter du grand air et de ce soleil exceptionnel de juillet ..la veille nous  avions pu distinguer sans difficultés les parachutes des rescapés se détacher nettement sur le bleu du ciel 
Finalement  le feldwebel  convaincu de notre but ...la péche ... nous  laisse passer  sans encombre ...

 Une odeur de brûlé et de  carburant ....nous saisit à la gorge..
 L 'épave apparait enfin dispersée  sur toute la surface d'un champ bordé de haies   Enfin le courant de la riviére..qui se faufile parmi les peupliers 
Pas un bruit....   le grand  silence .... seul   le bruissement des feuilles dans les  hauts arbres qui  bordent   la  riviére  
Nous sommes toutefois inquiets et surpris ... pas âme qui vive .Mais  où est la  sentinelle ! 
Etonnement ..un moteur est immergé dans le courant et a demi recouvert par les roseaux  
lLe corps de l'une des deux victimes au " chêne d 'amour "est   recouvert d' un drap
Une tache colorée toutefois ,un bouquet de violettes a été  posé par des inconnus sur  le drap blanc ,On distingue  l affut d'une mitrailleuse au premier plan 
Il  s'agit  de  Irvine le  mitrailleur bombardier  du poste avant
Nous progressons le long de la rive et nous découvrons surpris....une masse  blanche  dans les hautes  herbes.... 
C' est  un  corps recouvert d un drap  
Les seules  photos existantes aujourd'hui  de l épave de  la forteresse  prises le lundi 5 juillet 11 heures ,témoins , mon frére , mon pére et moi
Sur le drap un bouquet de violettes ....Moment de  tension  et d' émotion ,nous soulevons le drap pour découvrir un  corps profondément brûlé revêtu d'un blouson de vol
Un  habitant  survient alors, c est Mr P... chargé par le maire   de la  garde de ce corps abandonné 

Par la suite  mais tardivement.... suite  à une enquête auprés des archives de Maxwell ( Alabama)dans les années 90 j apprendrai   qu il s'agit de Francis  Hackley le navigateur qui évacua l avion , parachute en flammes Un jeune berger-( Mr  Raymond B...... )  présent sur les lieux, gardien   d un  troupeau de moutons , se sauva épouvanté ...
 Huit  aviateurs sauteront sur la plaine de Belfonds dans un zone comprise entre le hameau de Condé le Butor et l'église de Cléray. 
Un  aviateurs est  resté à bord...

Le bombardier, le lieutenant Donald Irvine, tombera avec les restes d'une tourelle de mitrailleuse prés de Belfonds au lieu dit "le chêne d'amour" et le navigateur, le lieutenant Francis Hackley, s'écrasera parachute en flammes au "Val d'enfer".




Hypothese de reconstitution de l évacuation de l ' avion





    


Article dans un journal us publiant la disparition du lieutenant hackley navigateur de la forteresse volante " nymokimi "l 'article que je publiais dans les années 90 attira l attention d un couple de jeunes américains " nous recherchons le corps de notre oncle le lieuteant irvine etnous découvrons votre site










 j ai pu correspondre avec David Butcher ( courrier                                          )seul rescapé de la forteresse abattue a Poillé sur végre même jour même heure qui  m a transmis son témoignage 
Bien Roger ,faites un salut amical pour moi , à toute la famille Leloup et demandez à Perrick qu'il m'écrive ,dés qu'il le pourra .

Votre nouvel ami
Dave Butcher


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

SEES année 40 ...OCCUPATION

FALLINGBOSTEL CAMP DE PRISONNIERS STALAG 11 B RETOUR A PUTANGES

MONGOLS ARMEE ALLEMANDE....