LES ESPAGNOLS A SEES


Je fais reference à mes souvenirs les plus lointains et aussi àux notes de mon  carnet que je gardais en permanence avec moi 

Le drame des réfugiés espagnols se révèle vif de questions , d'émotions de passions , chargé de rancoeur , lourd de douleur , plein d espoir chaleureux (extr l Orne les réfugiés et les camps ,d humanité) mais pour nous les jeunes c'est l occasion de démontrer que nos sentiments ignorent totalement les frontiéres et que l enthousiasme de la jeunesse prédomine sur toute forme de sectarisme  et de pessimisme 


Guernica st une petite ville du pays basque espagnol ville de la province de Biscaye Elle fait la une de tous les quotidiens ,en effet ce 26 avril 1937 elle est devenue la proie des bombardiers de la légionCondor qui lâche ses bombes incendiaires le jour du marché  Plus de 1800 morts écrit la presse ….Hitler allié de Franco a frappé 






Avril    L’Alcazar de toléde devient le cruel symbole de la guerre civile espagnole



Juchée sur un roc ,bordée par le ravin du Tage ,dominée par l’Alcazar avec ses hautes murailles et ses quatre tours carrées Toléde est enfin prise d’assaut par les Franquistes aprés soixante dix jours de résistance .

Ce  soulèvement militaire fasciste contre la république espagnole améne Franco au pouvoir   .  Les  républicains traversent péniblement les Pyrenées dans le dénuement le plus total .  La plupart sont  internés au  camp d ‘Argelès ,et par la suite répartis dans diverses regions de  France.



Les premiers réfugiés …...la ville accepte d’en  recevoir deux  mille   Accueillis à la gare ils sont dans un état déplorable après un long périple dans des conditions éxécrables et un arrêt forçé à la frontiére espagnole pour un contrôle rapide



Les soldats républicains sont obligés d’abandonner leurs armes aux gendarmes français chargés de la surveillance de la frontiére

Après un passage rapide entre les mains de plusieurs coiffeurs ils sont saupoudrés d’un produit contre la vermine 

 Les  dortoirs sont organisés dans l ‘ancien  séminaire .  Il est vrai  que la ville dispose d’immenses bâtiments vétustes certes ...mais  pratiquement inoccupés

Avec le temps les familles parviennent à s’installer mais la promiscuité est un réel probléme






 la Catalogne républicaine également finit par tomber aux mains des partisans de Franco


Sees petite ville de province pourtant éloignée de la frontiére  pyrenèenne  se porte naturellement vers l accueil des rescapés de cette guerre et a partir de cette période ma jeunesse se déroulera d emblée  parmi une majorité de jeunes espagnols de mon age

 Extrait " les réfugiés et les camps"il est rappelé que la France doit agir selon sa tradition d accueil pour tous ceux qui veulent rester Les efforts reposent plus sur des volontés individuelles , communales ,charitables ou humanistes que sur les actions gouvernementales des comités
Fin janvier 1939, lors de la chute de la Catalogne, les réfugiés se pressent à la frontière pour échapper à la vindicte des vainqueurs. Ils arrivent souvent à pied, à travers la montagne, malgré les rigueurs de l’hiver. Après avoir patienté plusieurs jours avant d’être autorisés à entrer sur le territoire, les femmes et les enfants sont dirigés vers des régions éloignées des Pyrénées et les hommes de moins de 50 ans sont conduits vers des camps improvisés à la hâte sur les plages du Roussillon. Les familles sont dispersées sur tout le territoire. Une dernière vague de réfugiés quitte le sud-est de l’Espagne fin mars et gagne l’Algérie par bateaux.

Dans ce contexte je puis dire que notre préoccupation majeure et commune  sera   la  vie de chaque jour en présence  de  l occupant,et du statut de notre petite ville devenue " orstkommandantur 





Remarquons que plusieurs milliers d espagnols sont arrivés pratiquement  dans le flot de l l invasion allemande  en juin 1940




 Reflexions D 'Occupation 

"Tout cela n'est que de la petite histoire mais elle n'a d'autre ambition que d'éclairer certains aspects de la grande"
Ce ne sont que des souvenirs et des récits et non pas un recueil historique 

1936 à 1939 Arrivée des réfugiés espagnols
  
 Un couple émigré connu à Sées Bujosa le premier émigré espagnol à Sées marchand de primeurs place du Parquet à l angle de la rue Billy . Nous les jeunes utilisons son hangar à cageots cour du Chapitre comme refuge .et champ de bataille .Il n'apprécie pas nos incursions 
Plein de bonne volonté il accepte de jouer les bons offices avec la municipalité pour aider ses compatriotes dans la détresse

1937 Arrivee des premiers réfugiés espagnols à Sées . Mr Carrete est le délégué espagnol chargé des pourparlers avec le maire Charles Forget Son fils est avec moi dans la classe de monsieur Guy

Conté sous la neige
 Janvier  1939   1200 Réfugiés sont dirigés vers divers établissements sagiens le Petit séminaire  le préventorium Certains trouvent a se loger en ville


Les jeunes nouveaux arrivés sont répartis dans les classes en fonction de leur niveau scolaire et de leur degré de maturité .

 aa

A Sarraute enseignant a Sées et A Casero enseignant en Espagne les deux premiers a gauche

le passage de la frontiére    Photo de presse


Monsieur Albert Sarraute instituteur au cours complementaire de Sées prend en charge les placements de nombreuses méres de famille démunies de toutes ressources . Elles sont généralement   employées comme femme de ménage,et les familles françaises sont généralement heureuses de les accueillir et de les aider....tout au moins en ce qui nous concerne
Des vêtements sont distribués aux diverses familles par la municipalité

RINA kETTY
Ainsi dans le cadre des travaux familiaux nous aurons successivement plusieurs employées Carmen (Gerona ) ,Rosario , Angelina mariée aujourd'hui à un français ex sagien et travaillant à la cidrerie du maire  ;
Catalina C ,veuve d'un combattant républicain fusillé par les franquistes .
Malthilda ,Maria ... noms oubliés
Un espagnol républicain sortant du camp d'Argeles employé par mes parents travaillera au salon mais en situation irrégulière ne pourra rester
                                                                          Le succés de 
l 'époque   " sombreros et mantilles "Rina ketty "                                                                                                         

Nombreux sont ceux qui parlent de leur séjour dans les camps du sud de la France et de longues marches fatigantes avant d'atteindre la frontiére (catalane ou basque)
1939  Français et espagnols accueillent les soldats anglais place du parquet  ( photo prise de notre maison )

Courant 1939 Arrivée massive de réfugiés de Catalogne ... date imprécise ... Ils seront hébergés pour la plupart au petit séminaire place Voltaire ou place du Friche
Hébergement sommaire mais semble t il suffisant. Familles séparées dans les grandes salles du séminaire par des cloisons légéres ..

Dés les premieres semaines , jeunes français et espagnols éprouvent le besoin de se mesurer . Ainsi de nombreuses batailles de marrons d'inde ,place Voltaire ou place du Friche opposent les deux camps Les lieux de rendez vous pour les rencontres sont fixés d'un commun accord . Aprés la bataille ...c'est la grande réconciliation dans une ambiance de liesse et de projets futurs
cérémonie en souvenir des victimes du bombardement de juin
Malgré la vivacité des combattants ,pas de gestes belliqueux de part et d'autre .José M l'un des premiers arrivants et interprète de circonstance formé sur le tas doit pouvoir se souvenir de cette période d'observation et d'affrontements pacifiques .. que les sagiens de souche supportent d'ailleurs difficilement

Les progrés concernant l'apprentissage de notre langue sont trés rapides et nous mêmes dans le cadre des contacts fréquents avec ces nouveaux arrivants absorbons sans trop de difficultés ce nouveau langage ....par la suite vite oublié
Conté avant 1943
aprés le bombardement de la ville par les bombardiers de la luftwaffe les habitants prennent le chemin de la campagne aussi c est à Boisrousel que nous rencontrerons nos premiers allemands

juin 1940 Les allemands sont là ! Nous sommes maintenant une Orskommandantur.... les" souris grises" employées administratives allemandes chargées de dossiers parcourent les escaliers de marbre de la mairie
Impossible d 'accéder à la bibliotheque gérée par Monsieur Guy instituteur à l école communale de Sées 
 
L arrivée des allemands en juin 40 ne change rien pour  nous les jeunes et nous allons vivre quatre années et deux mois sous leur autorité
 


Nous nous adaptons à la situation et aux tickets de rationnement
Le boulanger Bocquel notre voisin se montre tres conciliant et comprend les infortunes de chacun
Il faut dire que notre rêve a tous  c' est la BBC Malgré la présence des allemands dans notre salon
nous sommes littéralement accrochés à la voix du speaker Pour nous c est l espoir que cette voix française venue d ailleurs nous fait espérer une délivrance prochaine alors que nous ne sommes qu au début de l occupation 

Cette occupation et les contraintes imposées par l 'occupant ne nous empêche pas de rêver et d 'espérer une libération prochaine


Promiscuité importante au séminaire Don de vêtements aux réfugiés 
Débrouillards , certains jeunes et adultes espagnols se lancent dans la fabrication de bagues pour les particuliers à partir de pièces de monnaie . J'ai gardé en souvenir l'une de ces bagues 
La situation internationale est la même pour tous  
L exode   19 mai 1940 jour de communion a Sées , un chef scout nous facilite le passage de la place du Parquet( photo ci dessus prise de ma fenetre)


De nombreuses confrontations s'organisent avec les jeunes espagnols de notre âge ,Matches de football qui s'achèvent à la tombée de la nuit généralement faute de combattants.Quelques scores fleuve ...
Les espagnols nous enseignent la pelote basque sur les murs du cinema Rex . Shanti M est notre maitre
Les problemes des adultes ne sont pas les nôtres

José M l'un des plus anciens, à ma connaissance restera en France aprés la libération .Sera employé plus tard comme employé dans une poissonnerie .
                                                      Affiche collée à notre porte
Le SOE la situation internationale
En ce mois de juin 1940 l Angleterre découvre sa solitude, .jours cruciaux où elle reste seule nation au combat devant la toute puissante machine de guerre allemande forgée par Hitler seule tandis que l URSS reste liée à l Allemagne hitlérienne par le pacte d amitié et de non agression alors que les USA n ont pas encore subi le choc de Pearl Harbour
Pour tenir et se défendre il reste à l Angleterre les débris de ses troupes réembarquées à Dunkerque
Il lui reste aussi les qualités traditionnelles la ténacité et la force d 'âme de son peuple
C’est dans une telle ambiance que le 17 juin 1940 le general de gaulle gagna l’Angleterre et lança son appel dés le lendemain de son arrivée depuis un studio de la BBC  à Londres..... 

.
LE SOE sera alors crée par Churchill le 16 juillet1940 « Nous mettrons le feu à l Europe » ref Soe in France par MICHAEL RD FOOT historien

la guerre des ondes s engage 

C est la période des messages secrets destinés à la résistance , aux agents secrets et a tous ceux qui luttent contre l adversité allemande

Ici Londres ! Les Français parlent aux Français… " En 1940, la BBC ouvre ses antennes à ceux qui refusent la défaite. Radio Londres est née et va devenir le lieu de rendez-vous quotidien des Français pendant quatre ans. De jeunes et talentueux chroniqueurs (Jacques Duchesne, Jean Oberlé, Pierre Bourdan, Jean Marin, Maurice Schumann, Pierre Dac…) insufflent un ton nouveau et inventent la radio de proximité. Des messages personnels aux appels à résister, une véritable guerre des ondes se joue face à Radio Paris (Philippe Henriot) et Radio Vichy, démagogiques, collaborationnistes, voire antisémites. Jusqu’au triomphe des Alliés,

L'ecoute de la BBC  ...........      Nous les jeunes Aprés 1940
Arrivée de plusieurs familles espagnoles venant de Dozulé ( Calvados ) et de Ger ( Manche ) 
Anti franquistes ( socialistes ou communistes ..)nombreux sont ceux qui manifestaient des sentiments anti nazis

Bois roussel juin 1940 Nous sommes refugiés au Haras de Bois Roussel après le bombardement de Sees 5 heures du matin….. Premiers allemands

C’ est une nuit d’angoisse et d’insomnie .on guette le moindre bruit ..un régiment de la croix rouge britannique vient de quitter précipitamment les lieux et le régiment français présent dans les lieux vient de supprimer   courageusement les deux cygnes du bassin( photo ci dessous )aprés avoir littéralement   sacagé               les différentes piéces du chateau de la comtesse de Rochefort

Cinq heures, le soleil n’est pas encore levé, des bruits de motos… sous nos fenêtres,


Les silhouettes impressionnantes et floues de plusieurs motards se dessinent sur le pas de la porte .Je n’ose pas ouvrir la fenêtre Des silhouettes impressionnantes, des vociférations … des coups de pied dans la porte du rez de chaussée
Nous avons toujours en mémoire les massacres 
perpétués par ces troupes d avant garde lors de leur arrivée en Belgique

 Casqués, imperméables gris, couverts de poussiére, ces nouveaux arrivants ressemblent à des guerriers d’un autre age .
Ils crient vouloir visiter les lieux .Devant leur insistance et non sans inquiétude William Hayton ouvre enfin la porte du rez de chaussée; Cette avant garde ne semble pas menaçante mais plutôt indifférente
 à notre présence Surs d eux mêmes ils  s installent tranquillement dans la salle de séjour

Un rapide regard pour inspecter les lieux
Un piano dans le salon, c’est l’aubaine …, L’un des motards exténué, au visage couvert de poussières s’installe délibérément sur le tabouret et rythme des airs guerriers, repris en coeur par ses compagnons .

L’ un des motards déploie sur le bureau plusieurs cartes ressemblant etrangement à nos cartes Michelin
Sur l’une des cartes abandonnée je découvre qu’elle semble être la reproduction fidele de nos cartes routiéres, les marges par contre sont imprimées en allemand L’avant garde repart sans crier gare et sans un signe de méfiance vis à vis de nous littéralement subjugués

Retour a Sees 
 Juin 1940
L exode le pillage des maisons Le bombardement de la ville La providence anéantie
l atelier de mon ami Achille pulvérisé
Les allemands aux pieds de la maison , défilé glorieux d une fanfare On
n ose pas se montrer Un officier allemand veut me subtiliser mon kodak Mon pére intervient Conciliabule il garde la pellicule
 








Les allemands sont là ......

Sous nos fenêtres place du Parquet  les allemands harassés aprés une longue marche ...,uniformes gris vert ,mauser ,  masque à gaz en bandouliére , forment leur faisceaux aux pieds de la statue de Conté .Je suis très surpris de découvrir leur sac à dos  recouvert d’une  peau de bête et  minutieusement rempli  d’un attirail de cuisine complet  .Une couverture soigneusement  pliée est enroulée autour du sac .Les fantassins   au premier moment de répit s’affalent   et s’endorment à même le sol .Deux sentinelles veillent à la sécurité de cette avant garde
Vociférations d’un officier…. D’un seul élan les soldats entament un chant guerrier dont prodigieuse surprise… le refrain est repris par toute  la compagnie stationnée aux pieds de Conté 




Nous sommes maintenant 


L atelier du grand pére de mon ami Achille
une Orstkommandantur 
les employées administratives allemandes ou souris grises se pavanent dans les escaliers de marbre de la mairie 
Impossible d accéder à la bibliothéque de monsieur Guy
Mon horizon de rêves d aventures se limite à tous les ouvrages rassemblées depuis plus d un siécle à la bibliothéque du 2 étage

..... Juin  1940 Une fanfare allemande  par sa présence essaie de démontrer la bonne volonté de nos occupants Impossible et interdit e prendre la moindre photo


Octobre 1940 Virés du chantier par les allemands 
Bombardée d une pluie de marrons d inde la sentinelle allemande se venge et a recours au feldwebel de service; je réussis a m'esquiver mais mon ami F futur instit pas assez rapide ... se ramasse une magistrale volée Heureux début d occupation??on se vengera !
il est évident quil n'est plus question de s introduire dans notre chantier
Rappelons que notre intervention dans le chantier prés de la cathédrale en octobre 1940 
n 'avait nullement été appréciée par  l 'occupant et un ordre de la Orskommandantur ( affiché a l' hotel de ville  )nous fit comprendre que tout incident de ce genre serait puni sévèrement Comme on le sait la riposte à la nuée de marrons d inde sur la sentinelle dans sa guérite fut brutale et inattendue
D 'aprés le maire nous nous en tirions à très bon compte












 lL abbé Fulgence informé de nos escapades nous rappelle alors le sort tragique de Michel Coupry

Dans la nuit du 12 au 13 août 1940, Michel COUPRY (19 ans) et Roger COUPE (16 ans) établissent plusieurs barrages réalisés avec des poteaux télégraphiques, des bidons d'essences et des panneaux de signalisations. Ceux-ci sont découverts par les Allemands qui prennent 11 otages pour les contraindre à se dénoncer. Le 17 août, les gendarmes arrêtent les deux garçons. Lors d'un premier jugement à L'Aigle, Michel COUPRY est condamné à 7 ans de travaux forcés et son camarade à 5 ans, peine déjà excessive. Peu de temps après, l'affaire est rejugée à Alençon par le Conseil de guerre allemand et les deux accusés sont alors condamnés le premier à la peine de mort, le second à 8 ans de travaux forcés. 



L'officier à qui j'avais eu affaire depuis la veille est venu vers moi. "Monsieur le Juge me prie de vous dire que la mort du jeune homme a été très digne" . [...] Cet immédiat et premier hommage à la "mort très digne" de ce garçon de 19 ans que l'armée allemande avait considéré comme un ennemi revint souvent à l'esprit de l'abbé. 

C'est ainsi que dans l'Orne débuta la résistance dont l'esprit ne devait jamais faiblir. 


 Priorité à la wehrmacht «


premier allemand a Sees   Marigny
Pancarte «  priorité à la wehrmacht
Mr G....  magasin de pompes funébres  se fait un plaisir d afficher cet ordre autoritaire sur la vitrine de son propre magasin  «  Rappel du maire « Pas de provocations »
Le magasin de Madame Suhart place du parquet est régulierement envahi par la troupe quan a notre salon il ne désemplit pas ,,,discipline et rigueur obligent .
Sans titre10L' occupant a pris possession des lieux et bien sûr;;;;; rien à dire


Le dimanche 10 mars 1940, un décret et un arrête interministériel paraissent au journal Officiel, fixant la date du recensement et les conditions d’établissement des cartes de rationnement (pain, viandes, graisse, etc.)  impliquant que chaque personne doit remplir une déclaration le 3 avril au plus tard afin d’être classe dans une des catégories prévue pour l’alimentation et le charbon. Le même mois, des décrets imposent la fermeture des pâtisseries et l’interdiction de la vente d’alcool.
Nous les jeunes nous sommes classés dans la catégorie j3

Le probléme c est l écoute de la BBC Un alsacien du salon vient nous prévenir de la tonalité de notre poste de TSF
Le son transperce les cloisons

En 1942 , l’exaspération et la rancune des hommes plaçés sous le joug germanique se fait de moins en moins silencieuses et je réalise  que dans l ombre de nos forêts une résistance s organise  
des hommes ..opprimés par le joug allemand .réagissent
Par exemple le son percutant de la BBC précèdé de son entrée en matiére caractéristique.... le son répété de la 2eme symphonie de Beethoven ......qu il nous faut étouffer pour ne pas attirer les soupçons des clients attendant dans le salon de mon pére
On n ose pas prolonger l écoute des messages secrets que nous ne comprenons pas et destinés aux résistants cachés dans nos forêts
mers el kébir  
A ce sujet j Ignorerai jusqu au dernier moment la tâche clandestine de Edouard Paysant et de jean Mazeline et leur contribution héroique apportée la nuit à la resistance

içi Londres   les Français parlent aux français   la BBC  ouvre ses antennes à ceux qui refusent la défaite Radio londres est née et va devenir le lieu de rendez vous quotidien des français pendant quatre ans   de jeunes et talentueux chroniqueurs insufflent un ton nouveau et  iventent la radio de proximité des messages personnels aux appels a résister une véritable guerre des ondes se joue face a radio paris et radio vichy   
démagogiques ,collaborationnistes  voire antisémites  jusqu au                     Triomphe des alliés radio Londres se mue en arme de guerre 
Voix de la France libre du  general de gaulle elle est victime de son succés les Allemands interdisent son écoute et brouillent les émissions sans jamais réussir a briser son pouvoir   ( Aurélie Luneau )


 Parmi les occupants de notre  salon en permanence occupé  les civils mais aussi  des militaires allemands indifférents ou soupçonneux prêts intervenir pour nous faire confisquer notre valeureux poste de TSF

Un alsacien eut toutefois la bonne idée de nous prévenir que le son de notre fidéle TSF franchissait le mur du salon.... donc prudence !
Le son de la BBC est tellement caractéristique ;;
Il est notre espoir..... D autant plus que l espoir réside.... Churchill affirme son autorité et son courage et nous ne pouvons qu ,espérer

Certains allemands sont venus dans le salon  se reposer échappant ainsi aux corvées journaliéres ,d autres essaient d'entamer une conversation mais sans succés

L ' un d'eux vint s se joindre à notre table le midi indifférent au poste de TSF  qui nous diffusait en permanence mais trés discrétement la radio de londres 
Avec le temps nous allons faire la connaissance de Pierre Dourdan Pierre Schuman etc..
En fait ces speaker représentaient l espoir de tout un peuple

cartes de rationnement


 je n oublierai le visage fermé des " mongols "dans notre salon Silencieux  débarrassés des corvées journalieres mais surtout de l autorité des feldwebel ,enfin tranquilles ils somnolaient doucement attendant sagement et avec patience leur tour

Couvre feu à 18 heures en raison de fils telephoniques coupés  

Mon pére participe à la garde des voies ferrées

Mais l espoir subsiste ignorant bien sûr que quatre années d occupation attendaient chaque français alors sous le joug allemand

On peut  dire que la BBC réglait l’ existence de la plupart des français tout au moins pour ceux qui accordaient la plus grande confiance aux alliés en écoutant les nouvelles transmises par Robert  Schuman   , Jean Marin  , Pierre Jourdan .On commençait à ressentir  une sorte de  tressaillement aux premiers succés alliés qui commençaient à se dessiner
En résumé l’exaspération et la rancune des hommes plaçés sous le joug germanique se faisaient de moins en moins silencieuses

Pou ce qui est de la lutte clandestine une évidence s’mposait;;;; Ces
techniques constituaient des changement fondamentaux aux effets incalculables
Qu’aurait été en effet la Resistance si les combattants de l’ombre n avaient eux
aussi pour eux l’azur et le ciel
Sans la voie des airs sans la possibilité offerte de la sorte à la France Libre ,les
écoutes de Londres comment auraient pu s’effectuer les liaisons ? se
transmettre les instructions ? échanger les renseignements ?

Depuis cette guerre meurtriére de 1914 les progrés substantiels réalisés en trente années par l’utilisation de l’aviation et de la radio et nous comprendrons que nous avons a faire a un guerre totalement différente où la technique imposait ses impératifs
Bien sûr avant le jour J un projet ambitieux de débarquement est en préparation
mais les canadiens seront déçimés a Dieppe en aout 1942

"C 'est le temps où dans la campagne ,nous interrogeons les aboiements de chiens au fond de la nuit ,le temps où les parachutes multicolores ,chargés d armes et de cigarettes ,tombent du ciel dans la lueur des feux des clairiéres .... "
Résultat de recherche d'images pour "container d armes"
containers d armes lachés par les avions du soe
 André Malraux


Témoignage d’après guerre Le comité de reception des résistants

Comment circuler la nuit en silence après l'heure d'interdiction imposée par le
couvre feu ? Une équipe de patriotes décidés et insouciant du danger    se rend au point de largage prévu en empruntant des chemins forestiers ou de campagne Les chiens aboient à son  passage ,laissant derrière lui  une piste sonore qui indique une présence dans des lieux supposés déserts à cette heure de la nuit ?
Qu’attendent ils, ces patriotes intrépides ?le passage d un avion de la RAF l’avion du SOE,l 'avion de Londres , avion de nuit ,clandestin ,mystérieux  qui doit les
approvisionner en armes munitions et matériel les plus divers sur un terrain terrain balisé selon un code déterminé ....mais tenu secret
les danger est aussi grand pour les aviateurs    texte





1942


3 joueurs SS sur le terrain des ormeaux                Equipes feminines et masculines de Hand ball  franco espagnole 




1943

La municipalité sous la pression des autorités d'occupation a déçidé de récupérer le bronze de la statue représentant notre génie national Conté .
Dans le cadre de la récupération de la ferraille la statue  est conduite tout droit à la gare avant un départ outre rhin. Avec mes camarades espagnols jean et josé M parmi un amas de ferraille nous constatons que la tête de l'énorme statue a été séparée du tronc
Nous apprendrons plus tard que notre valeureux maire Charles Forget a fait discrétement enlever la tête par un résistant dont je crois connaitre le nom
Aujourdh'ui cette tête repose sur un socle de granit à l'angle de la rue Conté et de la place du Parquet à l'emplacement précis où vivait notre voisin fusillé Albert Frémiot , emplacement contigù à notre domicile
Derriere notre maison l'ancien domicile du Docteur Melun déporté en 1943 à Drancy et Auschwitz et rue Conté l'ex maison de Jean Mazeline fusillé en aout 44 avec Albert Fremiot au chateau de Brotz
Ce nouvel emplacement sans le savoir marque une période tragique de
l histoire sagienne

Résultat de recherche d'images pour "chateau de brotz"

Certains espagnols sont employés aux carriéres de Chailloué dans le cadre de l'organisation Todt
Les carriéres de l'organisation Todt sont dirigées par Horst Lentz ex capitaine de la Lutftwaffe , réformé' pour l'activité de pilotage et qui aura maille à partir dés 1946 avec la justice française
Dirigeants français Henrion , Boulan ,Bastin , Crouzier qui assurent courageusement la continuité de fonctionnement des carrieres .les espagnols y sont trés nombreux 
Rôle délicat à assurer :perpétuer le rendement d'extraction des cailloux destinés à la conception du mur de l'atlantique
et courageusement protéger les ouvriers aptes au STO d'un départ outre rhin tel que mon beau frere spécialiste électricien et indispensable au fonctionnement des installations;;;;mais sous la surveillance des sbires de Lentz
Quelques espagnols dans l équipe masculine de hand ball
Horst Lentz a la recherche de sa maitresse alençonnaise semble t il aurait été abattu lors d'une tentative d'évasion à Versailles en 1946.Un article lui fut consacré dans ouest France
Avec mes camarades espagnols nous recherchons des lieux de baignade
Ce sera le moulin d'Escures avec sa vieille roue à aube qui entraine une eau à 14 degrés
Fraicheur et limpidité le rêve dans le calme de la campagne 
Mais  plus tard découverte de rêve ... l'étang Sauvager route de Carrouges où une troupe d'allemands, vient  nous surprendre   et ensuite nous déloger pour pratiquer ...la délicate pêche à la grenade
Une amazone de passage «  légére et court vétue « est venue s allonger sous les pommiers espérant quelques priviléges de la part de nos occupants A défaut des priviléges de l occupant elle aura au moins les pommes à consommer


Espagnols et français loin des soucis de l occupation
L'étang de Sauvager est une ancienne carriére où quelques wagonnets abandonnés croupissent dans les eaux glauques de ce plan d'eau situé à 100 métres de la route Sées Carrouges
Il restera aprés l'occupation et pendant quelques années notre havre de tranquillité
(En l'an 2002 il n'y a toujours pas de piscine à Sées .. Je me souviens avec Edouard Paysant avoir mesure en 1942 les plans de la future piscine sur le terrain de sport des Ormeaux)
Aujourd'hui le terrain de sports" des ormeaux" a été transformé en jardins ouvriers

Pour des raisons ignorées ,politiques ? Deux espagnols R.... et G.... habitant respectivement au séminaire et rue Billy ....particulierement surveillés sont envoyés au camp de Voves en Eure et loir
note interne 
le  et le 8 février, plus de 2 000 réfugiés espagnols fuyant l'effondrement de la république espagnole devant les troupes de Franco, arrivent en Eure-et-Loir. Devant l'insuffisance des structures d'accueil (le camp de Lucé et la prison de Châteaudun rouverte pour l’occasion), 53 villages sont mis à contribution3, dont Voves4.









 
         Etang sauvager                                         Tous espagnols;.... sauf un !

En dehors des matches ,bravant les intempéries nous passons nos vacances au moulin d'Escures ..eau fraiche assurée parmi les nénuphars et les roseaux
Nous nous retrouvons chaque dimanche au cinéma Rex place Voltaire
Avec mes camarades espagnols ,toujours à l'affût des nouveautés cinématographiques , nous ne manquons pas la projection du premier film en couleurs) avec la participation de Marika Rok la vedette populaire outre rhin On parle déjà de l'érotisme de ces films et bien sûr les jeunes ne les manquent jamais Les vedettes allemandes nous les connaissons toutes de Zarah Lander , a Maria  Schneider etc ..
Notre insistance à vouloir à tout prix assister a la la projection des films allemands après la séance françàise attire les foudres d'une troupe d'allemands excités un dimanche aprés midi
En effet ils nous expulsent manu militari en nous projetant littéralement sur le trottoir arcade sourcillére fendu et visage tuméfié pour mon ami J ;;
La cause ..!.Leur départ probable sur le front de l'est.ou encore .autre hypothése Les allemands se sont plaint auprés du directeur Mr Moindrot du manége de notre joyeuse bande..... fluide glacial sur les fauteuils avec quelques membres de la colonie espagnole
https://2.bp.blogspot.com/-igWzukykGDQ/VZPcymGRyeI/AAAAAAAAJLw/S6A9sclSE5kK8giNbaPb9T4lJayMhuuQwCPcB/s1600/2-781.jpg
trois  SS au stade
Aprés une incursion au palais episcopal ravitaillement en eau au robinet de notre cour Bombes à eau dans les cafés fréquentés par les allemands , avec mes deux amis CV et PG juste au début du couvre feu
 Poursuite dans la rue Billy  par des joueurs de cartes furibonds dérangés dans l'exercice de leur passion nocturne Leurs bottes ferrées glissent sur les pavés disjoints de la rue et ils n' ont aucune chance de nous ratraper
Réfugiés prés du lavoir du vivier On échappe de peu à la patrouille
Résultat de recherche d'images pour "pleine lune"

 Rencontre avec un résistant confiant mais prudent
Ami d un résistant il me confie dans le secret quelques unes de ses tribulations nocturnes Nous attendions la livraison des armes par l 'avion venant d Angleterre de nuit 

Résultat de recherche d'images pour "clair de lune"«  Le bruit des moteurs s 'était rapproché   nous avions  rallumé les lampes ,passé en morse la lettre de reconnaissance du terrain   l'avion était là  ça y était   Nous avions tous tremblé de joie et paf il disparaît «
L'appareil s  était éloigné il ne nous avait pas encore repéré    peut être était il gêné par  la luminosité de la lune pour distinguer nos maigres torches   .IL allait revenir mais non il n est pas revenu !

C 'était déjà arrivé qu un avion ne vint pas au rendez vous   . Mauvais temps sur les côtes anglaises  .mais nuit de pleine lune  Touché par la flak en pénétrant sur le territoire français  . Ou abattu.Mais de l'avoir vu à le palper   c 'était bien plus pénible !
Pourtant ce qui était plus pénible encore c 'était l'impression de solitude ,
d 'abandon  
 
Parachutages " ce qui se passe dans notre campagne a notre insu
Témoignage d' un pilote du SOE


"Cette bonne terre de France si attirante mais inhospitalière il nous faut la survoler avec la plus grande prudence avec un équipage perpétuellement aux aguets scrutant du sabord ou de la tourelle arriére les profondeurs de la nuit "..equipage composé de dix hommes de nationalités souvent différentes Britannique, Canadiens, australiens ,néo zélandais , polonais
« Chaque sortie dure plus de sept heures, des heures d’un vol angoissant dans la solitude nocturne, passées a survoler la mer toujours hostile et la terre ennemie, à surveiller un vide que peut a tout moment trouer le chasseur de nuit assassin, a scruter un néant que perce le pinceau glaçé du projecteur doublé du mortel éclatement de la flak _ »


terrain balisé par les résistants
Un manege "d'auto scooter " est installé place du Parquet .prés du piedestal de Conté  ....o u plutôt ce qu il en reste Le manque de distractions... français et espagnols se divertissent à défaut de lever l'étendart de la révolte . Plusieurs soldas du régiment Vlassof yeux bridés et éméchés arrivent et éjectent français et espagnols de leur véhicule 
Le garçon du manége intervient ,bataille générale ..., Blessé d'un coup de baionette il est emmené par la felgendarmerie .accourue au grand galop .. Le lendemain bras en écharpe il sera libéré Ce sera notre héros;;;;mais nous ne l avons jamais revu !!!!!peut être par prudence a t il préféré ne pas revenir sur les lieux de son 
Mon frére jean aime me rappeler cette tranche de bravoure

1944 22 Mai Un avion s passe en flammes prés de nos clochers et s 'écrase à la Potence nationalité inconnue , triste spectacle ( etonné de cet oubli je ne pourrai l identifier que dans les années 90J'ai d'ailleurs relevé à nouveau le nom de Goulandeau lors d'un procés verbal établi par lui même lors du crash d'un avion de la royal Canadian air force à la potence prés de Sées route de Rouen
Aprés diverses recherches J'ai pu découvrir et obtenir en 1996 l'identité de cet avion inconnu et oublié
Aviateurs non identifiés dans le procés verbal et jetés dans une fosse commune du cimetiére de Sées Ils sont aujourd'hui inhumés au cimetiére canadien de Bretteville sur Laize  un monument a été érigé à l endroit du crashj ai communiqué de longues années avec Shirley Stone qui me proposa de rechercher les familles dans les contrées lointaines du Canada 5 Voir mon journal à ce sujet  ou mon site web " Sées extraits de mon journal sagien "

6Juin  1944      c est le grand jour tant attendu ...les alliés ont débarqué ....                       Espagnols et françàis émigrent dans les fermes alentour
Nous a Bursard , la famille M  au grand complet à Fresneaux prés d Aunou Claude V mon grand ami au Meurger
Nous savons que Mazeline et Frémiot mes voisins sont emprisonnés au chateau des ducs avec d autres résistants Nous tremblons concernant leur sort 
Tous deux seront fusillés avec deux autre patriotes  



Grande bagarre dans le ciel normand Chaque jour affrontements entre avions alliés et allemands
Nous vivons en communauté au 2 eme étage de la mairie de Bursard avec une compagnie de DCA allemande et dormons parmi tous les postes de TSF  réquisitionnés chez les habitants 
Au milieu de la nuit ,énorme explosion Nos hotes abattent un mosquito de la RNZAF et un lancaster de la RAF Triste spectacle ! Chaque jour c est le grand spectacle
Le poste à galéne est perpétuellement branché





Sommes libérés à Bursard par la division Leclerc
Le lendemain de notre libération réapparition des allemands Frousse énorme ;;;; embuscade tous sont faits  prisonniers Les liberateurs 2 eme DB dont une compagnie composée en majorité d espagnols "la nueve"

Jean mazeline notre instituteur 

                                                            Albert Frémiot notre voisin 





Tous deux seront fusillés à l home chamondot avec deux autres résistants 

12 Aout 1944 Avec surprise lors de notre retour a Sées nous découvrons les chars de la 2 eme db stationnes sur la p)lace du Parquet devant notre domicile .
" nous appartenons à la nueve " les occupants des chars Nous venons d'Afrique du nord et nombreux parmi nous sont d'origine espagnole ( en fait une compagnie )Nous sommes la nueve
Cette particularité a pour conséquence d'attirer sur notre place la plupart des espagnols habitant la ville heureux de découvrir des soldats parlant leur langue et heureux de démontrer que 'eux aussi ont participé à la libération du pays


GI S défilant place du parquet  ( pris de ma fenêtre )




je plains les prisonniers italiens sous l uniforme allemand 

Rassemblés au pied de la cathédrale soumis aux représailles de la foule Les photos de famille volent bas au grés du vent Triste spectacle

Une équipe d'espagnols ( colonel fabien ? )dirigée par Ruiz handicapé physique a été créee . Elle se distingue dans la région de Flers
Courageux ;combatifs mais indisciplinés d'après le chef de la résistance ornaise... Le gendarme sagien Goulandeau est à leur tête Goulandeau est un nouveau Il faut rappeler que la brigade ( Tual Collet ,Daniel et Bouillé ) a été emprisonnée et déportée à Elricht aprés le crash de la forteteresse volante un seul reviendra de déportation l adjudant Tual 

De ma fenêtre en Aout 1944 lors de la période de la libération j'ai pu assister à u n long conciabule entre le groupe d'espagnols dirigé par Coulandeau gendarme et la maire Charles Forget qui exigeait la remise des armes prises aux allemands Mausers et armes diverses ...

spectacle insolite      Six femmes sont rassemblées en haut des  escaliers de la mairie  sous les huées de la foules
Spectacle affligeant ?deux jeunes FFI se chargent de les tondre a raz 
 Les occupants d un camion américain stationné sur la place montrent leur réprobation
Bien sûr je les connais mais j éviterai ainsi de les nommer  n 'approuvant pas ce genre d intervention




SEES    la 2 eme DB accueillie par  la colonie espagnole  "sagienne "             "LE CHAR  LE MOUSTIQUE "
 A gauche   jeune espagnole j molina- 
josé E -, Calistro( marqué d une croix) _ Perret C , -Daniel G ) parmi quelques représentants de la 9 eme compagnie ( 2 eme db)
Sur la face avant du char 
 A gauche la photo de Tchang kai chek commandant en chef de    l armée nationale révolutionnaire chinoise
A droite  la photo de Staline dirigeant de l Union des républiques socialistes soviétiques (U.R.S.S.)

 Extrait rapport 2 eme DB  La 2 eme db venant d Alençon est passée par la forêt..... Bursard ,Neauphe ,Aunou laissant la route nationale à la 5 eme DB US 
Gros embouteillage de chars place du Parquet Joie immense des réfugiés espagnols enthousiasmés   de découvrir des compatriotes ....
 (En ce qui me concerne j 'étais à Bursard il était environ 10 heures et je puis assurer que l 'accueil des premiers chars fut........particulierement chaleureux )

 Témoignage d 'un membre de la 2 eme DB« Nous entrons à Sées à13 Heures   un instant d arrêt sur la place principale(la place du Parquet l'accueil de la population composée de français et espagnols  est délirant  ensuite nous fonçons sur Saint  Christophe le jajolet et a la nuit tombante  Ecouché   " Là ce fut un carnage les panther allemands avec leur fort blindage surclassent  nos Sherman a l’entrée d Ecouché un des chars de la division Le "Massaoua" est mis hors de combat  " ( ce char est toujours à Ecouché il  a été érigé en monument par les soins de la municipalité à l’endroit même où il a été touché )  

Personnellement  présent sur la place du Parquet aux pieds de la cathédrale quelques jours aprés   notre retour de Bursard libéré  j ai gardé en mémoire l image de ces combattants italiens enrôlés sous l uniforme de la wehrmacht et implorant a genoux les soldats le Leclerc . Les photos de famille ...femmes et enfants ....moyen de défense et ultime rempart  jetées a tous les vents 
Spectacle dégradant et tellement triste ! 
Plusieurs réglements de compte ayant eu lieu dans la région 
j espérais en mon for intérieur que ces soldats peut être enrôlés de force sous l uniforme allemand aient pu avoir la vie sauve



1er janvier 1945, le capitaine Dronne  rend hommage  à la compagnie espagnole dans une lettre :


« Les Espagnols se sont remarquablement battus. Ils sont délicats à commander mais ils ont énormément de courage et une grande expérience du combat. Certains traversent une crise morale nette due aux pertes subies et surtout aux événements d'Espagne. »

La 2e DB est relevée fin février pour cinquante jours de repos, dans la région de Chateauroux. Fin avril, elle reprend les combats jusqu'à la prise, le 5 mai, du « Nid d aigle , à Berchtesgaden. À ce moment, les pertes de la 9e compagnie s'élevaient à 35 morts et 97 blessés. Il ne restait plus que 16 Espagnols actifs dans la Nueve, beaucoup ayant été affectés à d'autres unités de l'armée française. À la fin de la guerre, quelques-uns suivirent Leclerc en Indochine, certains partirent avec des véhicules blindés en direction de l'Espagne franquiste, tandis que d'autres retournaient à la vie civile en acceptant la nationalité française qui leur était proposée pour avoir combattu au sein des troupes françaises.

   Le capitaine Dronne capitaine français de la 2 eme db de la 9 eme compagnie du regiment de marche du tchad reçut l ordre du general Leclerc "

« Filez droit sur Paris, entrez dans Paris ! ». ,le capitaine Dronne avait  sous ses ordres la 9 eme compagnie du regiment de marche du tchad ( surnommé "la nueve ")

Il entre dans la capitale et se dirige droit vers 

l 'hotel de ville qu' il atteint le soir du 24 Aout 1944

1945 nous sommes libérés  ... C EST LA FOLIE COLLECTIVE  DE NOMBREUX BALS SONT ORGANISES

Incidents au bal place voltaire interdiction lamentable " défense d'entrer aux espagnols ...sans cravate "Bagarre générale entre organisateurs d'un côté et français et espagnols de l'autre Tous unis pour un même combat
Une semaine aprés cravate obligatoire pour tous
Echanges avec les gi 's de vetements militaires On a le bonheur de bien connaître le chef du magasin  d habillement bientôt aprés diverses tribulations les jeunes se trouvent habillées en GI de pied en cap

un arrété préfectoral mettra bientôt un terme à ce trafic de vêtements


 Résultat de recherche d'images pour "ESPAGNOLS DE LA NUEVE HIDALGO"
 Reception des souverains espagnols à la mairie de Paris 








 Le champ de bataille de Chambois

 Avec deux amis espagnols nous avions fin aout prospecté le champ de bataille de Chambois dans le but de récupérer non pas des armes mais des objets les plus  divers ..
j avais trouvé un contact en l 'occurence  un ami de mon pére habitant impasse Cazault à Alençon et qui stationnait chaque jour sur notre grande place Chargé par la préfecture de récupérer des véhicules de toutes sortes.... à la fin de la journée
 il prenait en remorque quelques camions ou matériel roulant 
dont je n ai jamais connu la destination finale


On peut dire que notre surprise fut grande en découvrant l étendue des dégâts ;;;et je ne vais pas m' aventurer a décrire le spectacle le plus horrible qui soit , corps de combattants  abandonnés ,attelages de chevaux anéantis , un spectacle insoutenable pour les jeunes que nous étions... début septembre sous le soleil d 'été 

Documents trouvés sur le champ de bataille
A Moissy, les Allemands bénéficiaient d'un gué qui, à l’image du pont de Saint-Lambert, est devenu graduellement engorgé par les milliers de chariots, voitures, chars, canons d’assaut, camions… Passé ce gué, les Allemands devaient s'engager sur une voie étroite et poussiéreuse montant lentement vers Coudehard, immédiatement en contrebas de la côte 262. 
Ce chemin, bombardé et mitraillé en permanence, devint rapidement encombré à son tour par les épaves d'équipements allemands, les fossés qui le bordaient charriant chevaux blessés et soldats agonisants, et offrant un spectacle si tragique qu’il fut bientôt appelé "couloir de la mort".



Jean Quellien professeur émérite de l'université de Caen
"Commencement de la fin de la guerre" selon Montgomery, "une de ses plus grandes tueries" selon Eisenhower. L'épisode de la poche de Falaise, du 16 au 22 août 1944, au cours duquel les Allemands ont dû pour la première fois battre en retraite, est un tournant de la                                  
libération de l'Europe, au prix d'un "carnage" concentré sur quelques km2 de bocage normand.
"Il était possible pendant des centaines de mètres de ne marcher que sur des restes humains en décomposition, dans un silence pesant, dans une campagne luxuriante où toute vie avait brutalement cessé... C'est l’une des plus grandes tueries de la guerre", rapporta le général Eisenhower.
Plus de deux mois après le Débarquement, entre 5.000 et 6.000 hommes y ont été tués, dont près de 200 civils, présents par centaines après avoir fui les bombardements de la plaine de Caen, note Jean Quellien professeur émérite de l'université de Caen évoquant ce "carnage" dans "La Bataille de Normandie".
S'y ajoutent "les cadavres de 6.000 à 10.000 chevaux", assure Stéphane Jonot, responsable du Mémorial de Montormel à Coudehard (Orne) où la poche s'est refermée. Certaines divisions d'infanterie allemandes étaient en effet essentiellement hippomobiles.
"Quand le vent portait, l'odeur des cadavres était perçue à plusieurs dizaines de km à la ronde", précise M. Jonot.
"Pendant près d'un an, des camions citernes vont alimenter en eau potable certains villages de la vallée car la nappe phréatique est polluée", poursuit le responsable du musée de Coudehard.
Les Allemands ont laissé sur le secteur 220 chars, 160 canons, 700 pièces d'artillerie, 130 canons antichars, 5.000 véhicules à moteur, 2.000 attelages hippomobiles, selon M. Quellien.
"Des concessions de ferraillage se mirent en place. La dernière a fermé 20 ans après les derniers combats. Près de 200 tonnes de ferrailles en ont été tirées", explique M. Jonot.
La bataille a parfois été comparée à celle de Stalingrad, même si en Normandie la victoire des Alliés n'est pas totale puisque 40.000 à 50.000 Allemands ont réussi à fuir. Reste que 30.000 à 40.000 hommes ont été faits prisonniers et "pour les Allemands, l'heure est au repli généralisé 
photos récupérées  sur le champ de bataille dont je n ai jamais trouvé les propriétaires  ces photos n ont jamais trouvé leur propriétaire
   
Comme tous les jeunes attirés par cet  étalage   d armes et  objets les plus divers nous avions embarqués sur nos porte bagages ces obus en cuivre rutilants
L employée de  maison se fit un devoir de les exposer sagement rangés  au dessus de la cheminée 
Effarement d un officier de la British army ....Informé par mes parents devant cet étalage d engins rutilants attirants nous voyons surgir un camion d artificiers de sa majesté  munis de gants en caoutchouc ,et casqués  prenant multiples précautions pour transporter ces engins meurtriers que nous avions transporté sans précautions sur nos porte bagages

Rappelons que de nombreux jeunes aprés la libération furent victimes de ce genre de trafic  certains ayant eu la mauvaise idée de décapsuler ces obus pour récupérer les tiges de poudre



Invitation des frànçais et espagnols à l'auberge du" cheval blanc" grande rue par un GI fortuné
Plus de privations Fils d'un industriel  américain Il nous invite tous ..et dépose négligemment une poignée de dollars sur le bar

Défilé des troupes US devant la statue Cette fois je prends des photos librement 


La famille Gassol habitait route de Rouen cours complémentaire de Sées elle quittait Sées en Avril 1947 .Aidée par une association internationale elle résida d'abord au Mexique avant de s'établir à Caracas au Vénézuela où elle semble vouloir résider d une maniére définitive 
Toutefois dés 1948 Rosario et Pio  continuerent leurs études aux Etats Unis (Seattle )
Rosario à l'université de Stanford prit la direction de la bibliothéque de Caracas aprés avoir enseigné à l'université de Caracas
Pio fut chef des ventes à la sociéte américaine Sears Roebuck à Caracas
Manuel  architecte pour le gouvernement
Avec PIO nous nous étions donnés rendez vous a la search roebuck de chicago  Le froid intense de février nous fit changer d avis 

1946 Matches de hand ball où l'équipe locale USS se distingue au championnat de Normandie Plusieurs espagnols participent aux différentes équipes 
Organisation d'une fête au cinema Rex par les espagnols par sympathie ou remerciement envers la population
Tournée Nick lair opérettes opéras montage des décors  disparaissons avant le démontage
Avec jose M nous sommes conviés au maniement des projecteurs ...Virés par Nick Lair aprés une demi heure de projection on s était mélangé dans le choix des couleurs
Personnes connues
Jean M etudes à Paris apres le CCSées Je l'ai rencontré en quelques occasions Il travaillait alors comme guide au musée Grevin doctorat d'electronique avant d'exercer aux etablissements  Philips à Caen

Shanti M etudes ingenieur des travaux publics
Anne marie M fit carrieré à l'Unesco Paris


Manuel Gassol architecte de l'etat à Caracas Venezuela






Le conseil de paris decide en mars 2015 a l occasion du è70 eme anniversaire de la liberation de Paris de renommer l ancien jardin de
l hotel de ville et de rendre hommage aux combattants de la nueve partie intégrante de la 2eme db ou division leclerc et qui furent les premiers a entrer dans la capitale française le soir du 24 aout 1944





2016  ENFIN!!!!!

 Felipe VI et Letizia rendent hommage aux libérateurs espagnols de Paris

LE roi et la reine d espagne invités à paris pour l inauguration du jardin de " la nueve "

 

LA NUEVE Les républicains espagnols et la Nueve( extrait )

Environ 300 à 350 Espagnols, vétérans de la guerre d'Espagne, passés par les camps d'internement de la République Française puis engagés volontaires dans la Légion Étrangère pour échapper à l'expulsion vers l'Espagne franquiste décidée par Pétain, furent transférés avec leur unité à Oran.
Après le débarquement américain en Afrique du Nord, ils participèrent à l'écrasement de l'Afrika Korps en Tunisie au  sein des Corps Francs d'Afrique           constitués sous le commandement du général Giraud pour s'intégrer dans le corps d'armée américain.





Sitôt après, au moment de la prise du pouvoir par De Gaulle à Alger et de l'élimination de Giraud, ces républicains espagnols désertèrent à l'instigation d'officiers recruteurs gaullistes très chaleureux en qui ils reconnaissaient les rebelles engagés qu'ils étaient eux mêmes et que redoutaient leurs précédents officiers, et s'engagèrent en partie dans la 2e DB en cours de formation. Ils étaient réunis pour la plupart (146 des160 soldatscomposant cette compagnie) dans la 9e Compagnie - baptisée "la nueve"- du  (RMT), commandée par le capitaine  
un jardin de l hotel de ville de la mairie de Paris a pris pour nom " la nueve"

 Résultat de recherche d'images pour "ESPAGNOLS DE LA NUEVE HIDALGO"
 VISITE DES SOUVERAINS A LA MAIRIE DE PARIS LORS DE  L INAUGURATION DU JARDIN DE LA  NUEVE 







Commentaires

  1. Bonjour,
    ma grand Mère était pendant la guerre à Sees. Elle a maintenant 95 ans. De fois, Elle nous raconte ses jours à Sees. Pendant la journée, elle était dans la maison du maire et, de nuit, elle est rentrée chez tous les réfugiés espagnols. Je lis ici que vous connaissez le fis du maire, alors peut-être que vous connaissez mon grand maire. Il s'appelle Nati (Natividad).
    Je vous laisse mon mail: mariaordas@gmail.com

    RépondreSupprimer
  2. En lisant ce reportage cela m'a transporté à mes jeunes années. J'ai habité Sées pendant toute cette période. Moi aussi j'avais ma résidence au Séminaire. Peut être que votre grand-mère se souvient de moi.
    Je m'appelle M.T. E. de Muñagorri. Je suis quelques années plus jeune qu'elle.
    J'habite en Espagne au Pays Basque. Voici mon mail : pitusa30@gmail.com

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

SEES année 40 ...OCCUPATION

FALLINGBOSTEL CAMP DE PRISONNIERS STALAG 11 B RETOUR A PUTANGES

MONGOLS ARMEE ALLEMANDE....