Le general de gaulle a Sees



les Anglais en septembre 1939     Place du  Parquet 





LA   LIBERATION      12 aout  1944

les américains et la 5  eme db   US AOUT 1944
 Allemands emprisonnés à Chambois( photo de gauche )conduits au palais episcopal


Le palais  episcopal  Prisonniers aprés la poche de Falaise

Mr wladimir Martel l 'a reçu dans un baraquement provisoire paralléle à notre hotel de ville actuel ,le general a demandé à rencontrer les résistants" ses militaires en civil"Nous étions là au garde a vous  intimidés Notre maire avait indiqué notre présence 
d un geste , le grand homme s 'est approché de nous il nous a tendu la main   j ai eu l honneur de la lui serrer . C était une exception .Les bains de foule d 'aujourd hui ne se pratiquaient pas "











                              le 17 juin 1940 le general de Gaulle
gagna l’Angleterre et lança son appel a la résistance et  a l espoir d 'être écouté dés le lendemain de son arrivée
 
LE SOE ( societe operation executiv)   sera alors crée par Churchill le 16 juillet 1940 « Nous mettrons le feu à l Europe » ref Soe in France par Michael RD historien

Le SOE organisme majeur et secret chargé d une mission subversive qui devait frapper en territoire ennemi vite et fort 
Ses operations telles que les parachutages d armes aux groupes de resistants  de nos villes et nos campagnes devaient être caractérisées par la soudaineté la ruse et la souplesse et frapper l’ennemi aux défauts de sa cuirasse militaire et économique
                                   Charles de gaulle à la BBC

Nous sommes littéralement figés...... à l écoute de notre  TSF

La BBC est donc devenue notre principal centre d’intérêt….les messages du  soir    la guerre des airs et la guerre des ondes qui se profilent apportent une note d espoir
mais  le terme SOE est pour la majorité des français un terme inconnu
Notre maire Charles Forget
Ces nouvelles techniques et leur organisation entraineront la création du BCRA a Londres et du BOA dans nos provinces

les  ondes de la BBC !
L’avion et la radio révolutionnent alors les moyens d action des belligérants imposant des changements fondamentaux a la nature,au déroulement et aux formes de la lutte

 Habitant de ma petite ville normande, privé occasionnellement  des nouvelles diffusées par la BBC de Londres il nous fallait nous contenter de ces émissions entretenant l'espoir 
Mais a notre  niveau de provincial soumis au joug allemand nous ignorions en fait   
 l 'existence de ce service secret et surtout de  la guerre secréte
 Les nouvelles officielles nous parvenaient alors  de radio Paris ,station d état controlée par l occupant et que nous écoutions en permanence en dehors des emissions discrétes et brouillées de la BBC
Il nous fallait avec une grande prudence nous caler sur la longueur d 'ondes de Londres et surtout par précaution …. ne pas y rester

L'occupant imposait sa loi  sa discipline ses  contraintes  nous étions sous surveillance et il nous était impossible  coupés de toute information crédible ,de connaitre les intentions  de nos allies

qu 'est ce que le soe ,?

Pris dans la vie de tous les jours , les contraintes de l'occupation, les patrouilles  , les contrôles ,les couvre feux, le rationnement ,le STO  ,les bekanmachung ... l information ne dépassait pas le cadre de la vie imposée par l'occupant  
il m'a fallu entendre le bruit  de ces avions la nuit pour comprendre que nous  n'étions pas seuls

 

Signalons toutefois que par sa position stratégique a moins de 100 km des côtes de la Manche , a quelques 250 km des bases aériennes du sud de l Angleterre  l’Orne constituait un département clé  favorisé encore par  la nature de ses paysages ( ref   le BOA  archives  de l Orne )  petites  plaines protégées par ses hauteurs boisées  entourées de haies vives et de vergers de pommiers  accessibles par des chemins creux couverts et secrets '( ref archives  de l orne)

Des la fin de 1942 sous l impulsion du chef de l’organisation civile et militaire 
 l ingenieur du genie rural Robert Aubin de Fontenay sur orne   des patriotes se mirent à l œuvre pour recenser des terrains favorables aux opérations aériennes cela nous  l'ignorions

  La résistance ornaise était là présente  représentée par les groupes de résistance ou comités de réception chargés  de récuperer les containers

Tout se  déroulait  dans l ombre et nous avions  une  connaissance limitée des évenements  qui se déroulaient  Je  comprenais beaucoup plus  tard la signification de ces  evenements nocturnes étaient , fruit de  la politique du soe    Encore fallait il savoir ce que représentait le terme   soe !

  D 'ou  partaient les bombardiers du  SOE? Beaucoup plus tard je découvrai le rôle joué par le terrain de Tempsford et
DEUX HEURES DE VOL entre Temsford aeroport secret de la RAF et ledépartement de l'orne
la signification des messages secrets

 

 

 

 




  

 

 

 

De Gaulle - Churchill, 1940-1958 : des relations tumultueuses.....

Entre deux personnalités aussi exceptionnelles que Winston Churchill et Charles de Gaulle, chargés l'un et l'autre de responsabilités écrasantes dans des circonstances extrêmement difficiles, On sait que les relations n'ont pas toujours été au beau fixe. En témoignent nombre de formules aujourd'hui connues, mais dont l'écho n'était, à l'époque, pas parvenu aux opinions publiques qui ne pouvaient l'imaginer et qui en auraient été démoralisées.
extraits de "soe in  france" Depuis leur première rencontre, le 9 juin 1940, "le courant passe" entre les deux hommes. Churchill perçoit immédiatement que le général de Gaulle refuse toute idée de cesser le combat; il croit en "l'idée De Gaulle" , voit en lui  "l’homme du destin", car il sent que le patriotisme de cet homme est de la même étoffe que le sien. De là sa décision courageuse, contre l’avis de son propre gouvernement, de soutenir le chef des Français libres en lui offrant les ondes de la BBC, et de le reconnaître comme son partenaire dans le combat pour la défaite de l'Allemagne et du nazisme (28/06/1940). néral.

Dès 1941 et surtout à partir de 1942, apparaissent donc les signes d'une mésentente parfois explosive entre les deux leaders, entrecoupée de sursauts où Churchill réaffirme sa foi dans une victoire commune avec son partenaire français. Deux épisodes particulièrement vifs de ce désaccord se manifestent dans le contexte des débarquements alliés sur le sol français.
D'abord en novembre 1942, lorsque les Américains débarquent en Afrique du Nord en refusant d'en informer de Gaulle et de l'associer aux opérations.. Les dissensions ne s'atténuent pas ensuite, puisque la date du débarquement en Normandie lui est également tenue cachée et que la veille du jour-J est marquée par une dispute terrible avec Churchill, due en partie à la volonté anglo-saxonne de traiter la France libérée comme un pays occupé, avec l'installation d'une administration militaire alliée Il faut reconnaître que ces débordements tenaient en partie à la personnalité hors du commun des deux partenaires et à la haute conscience qu'ils avaient de leurs responsabilités. Le tempérament volcanique de Churchill, ses humeurs changeantes, n'ont d'égal que le flegme calculé du Général, l'un et l'autre également doués pour l'argumentation jusqu'à la mauvaise foi.
 exercée par ses alliés.
 Le 11 novembre 1944, leur descente des Champs-Elysées, côte à côte sous les acclamations, scelle pour un temps la réconciliation des deux hommes. A partir de Yalta, la perception du danger soviétique et du statut nouveau de la super-puissance américaine rapproche Churchill du général de Gaulle et des intérêts français, et ses efforts pour la restauration du "rang" de la France contribuent, avec la victoire, à mettre à l'arrière-plan les conflits qui séparaient encore les Français de leurs alliés britannique,
 .+

En novembre 1958, le général de Gaulle, devenu président du Conseil, peut enfin décorer son "allié du temps de guerre et ami du temps de paix" de la croix de la Libération. L’un et l’autre ont ainsi mesuré la vérité partielle de la formule de Plutarque, rappelée par Churchill à son ami : "L’ingratitude envers les grands hommes est la marque des peuples forts"

C’est bien connu, Winston Churchill fut, notamment, un excellent stratège. Les décisions qu’il prit tout au long de la Seconde Guerre mondiale sont là pour témoigner de son immense talent de visionnaire, du poids essentiel de l’armée anglaise dans la victoire contre l’Allemagne nazie, même si le rôle fondamental restera celui des Américains. Demeurent pourtant quelques parts d’ombre, connues sans doute des historiens, sûrement pas des amateurs d’histoire.




Dorenavant notre place du Parquet prendra le nom de place du general de gaulle



SOE in France de MICHAEL R.D.FOOT


REF a soe in  france il est de ces rares ouvrages qui incitent au débat En l 'occurence le débat n' est pas nouveau il remonte loin presque à l'origine du SOE et de la France libre il serait bon          qu' aprés 60 ans les français en reconsidérent les termes

Une these sous tend l'ouvrage de Michael Foot il'y énonce sans ambages  "si dans l esprit des français deux ensembles d' acteurs ont animé la resistance , la France libre et ses envoyés d une part  des formations de patriotes de l'intérieur souvent encadrées ou influencées par les communistes de l autre, il faut en réalité en ajouter un troisieme: les anglais et plus précisément le SOE la BBC et la Royal Air Force 

jean louis Crémieux - Brilhac

soe in france de Michael Foot fut interdit de publication en France par le gouvernement britannique 
la raison                      exercée par ses alliés.
On peut penser que le  secrétaire d état de sa majesté craignit de susciter l'irritation du general de Gaulle en laissant publier ( avant propos de " Des Anglais dans la resistance" de Michael RD  Foot 


SOE in France de MICHAEL R.D.FOOT


Ref a soe in  France il est de ces rares ouvrages qui incitent au débat En l 'occurence le débat n' est pas nouveau il remonte loin presque à l'origine du SOE et de la France libre il serait bon          qu' aprés 60 ans les français en reconsidérent les termes

Une these sous tend l'ouvrage de Michael Foot il'y énonce sans ambages  "si dans l esprit des français deux ensembles d' acteurs ont animé la resistance , la France libre et ses envoyés d une part  des formations de patriotes de l'intérieur souvent encadrées ou influencées par les communistes de l autre, il faut en réalité en ajouter un troisieme: les anglais et plus précisément le SOE la BBC et la Royal Air Force 

jean louis Crémieux - Brilhac

soe in france de Michael Foot fut interdit de publication en France par le gouvernement britannique 
la raison 
On peut penser que le  secrétaire d état de sa majesté craignit de susciter l'irritation du general de Gaulle en laissant publier ( avant propos de " DES ANGLAIS DANS LA RESISTANCE"de MICHAEL R D FOOT ).....




Le 11 novembre 1944, leur descente des Champs-Elysées, côte à côte sous les acclamations, scelle pour un temps la réconciliation des deux hommes. A partir de Yalta, la perception du danger soviétique et du statut nouveau de la super-puissance américaine rapproche Churchill du général de Gaulle et des intérêts français, et ses efforts pour la restauration du "rang" de la France contribuent, avec la victoire, à mettre à l'arrière-plan les conflits qui séparaient encore les Français de leurs alliés britannique,
 .+

En novembre 1958, le général de Gaulle, devenu président du Conseil, peut enfin décorer son "allié du temps de guerre et ami du temps de paix" de la croix de la Libération. L’un et l’autre ont ainsi mesuré la vérité partielle de la formule de Plutarque, rappelée par Churchill à son ami : "L’ingratitude envers les grands hommes est la marque des peuples forts"

C’est bien connu, Winston Churchill fut, notamment, un excellent stratège. Les décisions qu’il prit tout au long de la Seconde Guerre mondiale sont là pour témoigner de son immense talent de visionnaire, du poids essentiel de l’armée anglaise dans la victoire contre l’Allemagne nazie, même si le rôle fondamental restera celui des Américains. Demeurent pourtant quelques parts d’ombre, connues sans doute des historiens, sûrement pas des amateurs d’histoire.






photo du bas  PRISE A ARGENTAN PRES DE L HOTEL DE VILLE
Monsieur Christie professeur de chant et musique au collége Mezeray avait composé un chant en l honneur du general de gaulle , hymne  interprété par les collégiens de MEZERAY
21   JUIN

  le 17 juin 1940 le general de Gaulle
gagna l’Angleterre et lança son appel a la résistance et  a l espoir d 'être écouté dés le lendemain de son arrivée
 
LE SOE ( societe operation executiv)   sera alors crée par Churchill le 16 juillet 1940 « Nous mettrons le feu à l Europe » ref Soe in France par Michael RD historien

Le SOE organisme majeur et secret chargé d une mission subversive qui devait frapper en territoire ennemi vite et fort 
Ses operations telles que les parachutages d armes aux groupes de resistants  de nos villes et nos campagnes devaient être caractérisées par la soudaineté la ruse et la souplesse et frapper l’ennemi aux défauts de sa cuirasse militaire et économique
                                   Charles de gaulle à la BBC

Nous sommes littéralement figés...... à l écoute de notre  TSF

La BBC est donc devenue notre principal centre d’intérêt….les messages du  soir    la guerre des airs et la guerre des ondes qui se profilent apportent une note d espoir
mais  le terme SOE est pour la majorité des français un terme inconnu
Notre maire Charles Forget
Ces nouvelles techniques et leur organisation entraineront la création du BCRA a Londres et du BOA dans nos provinces

les  ondes de la BBC !
L’avion et la radio révolutionnent alors les moyens d action des belligérants imposant des changements fondamentaux a la nature,au déroulement et aux formes de la lutte

 Habitant de ma petite ville normande, privé occasionnellement  des nouvelles diffusées par la BBC de Londres il nous fallait nous contenter de ces émissions entretenant l'espoir 
Mais a notre  niveau de provincial soumis au joug allemand nous ignorions en fait   
 l 'existence de ce service secret et surtout de  la guerre secréte
 Les nouvelles officielles nous parvenaient alors  de radio Paris ,station d état controlée par l occupant et que nous écoutions en permanence en dehors des emissions discrétes et brouillées de la BBC
Il nous fallait avec une grande prudence nous caler sur la longueur d 'ondes de Londres et surtout par précaution …. ne pas y rester

L'occupant imposait sa loi  sa discipline ses  contraintes  nous étions sous surveillance et il nous était impossible  coupés de toute information crédible ,de connaitre les intentions  de nos allies

qu 'est ce que le soe ,?

Pris dans la vie de tous les jours , les contraintes de l'occupation, les patrouilles  , les contrôles ,les couvre feux, le rationnement ,le STO  ,les bekanmachung ... l information ne dépassait pas le cadre de la vie imposée par l'occupant  
il m'a fallu entendre le bruit  de ces avions la nuit pour comprendre que nous  n'étions pas seuls

 

Signalons toutefois que par sa position stratégique a moins de 100 km des côtes de la Manche , a quelques 250 km des bases aériennes du sud de l Angleterre  l’Orne constituait un département clé  favorisé encore par  la nature de ses paysages ( ref   le BOA  archives  de l Orne )  petites  plaines protégées par ses hauteurs boisées  entourées de haies vives et de vergers de pommiers  accessibles par des chemins creux couverts et secrets '( ref archives  de l orne)

Des la fin de 1942 sous l impulsion du chef de l’organisation civile et militaire 
 l ingenieur du genie rural Robert Aubin de Fontenay sur orne   des patriotes se mirent à l œuvre pour recenser des terrains favorables aux opérations aériennes cela nous  l'ignorions

  La résistance ornaise était là présente  représentée par les groupes de résistance ou comités de réception chargés  de récuperer les containers

Tout se  déroulait  dans l ombre et nous avions  une  connaissance limitée des évenements  qui se déroulaient  Je  comprenais beaucoup plus  tard la signification de ces  evenements nocturnes étaient , fruit de  la politique du soe    Encore fallait il savoir ce que représentait le terme   soe !

  D 'ou  partaient les bombardiers du  SOE? Beaucoup plus tard je découvrai le rôle joué par le terrain de Tempsford et
DEUX HEURES DE VOL entre Temsford aeroport secret de la RAF et ledépartement de l'orne
la signification des messages secrets

 

 

 

 




  

 

 

 

De Gaulle - Churchill, 1940-1958 : des relations tumultueuses.....

Entre deux personnalités aussi exceptionnelles que Winston Churchill et Charles de Gaulle, chargés l'un et l'autre de responsabilités écrasantes dans des circonstances extrêmement difficiles, On sait que les relations n'ont pas toujours été au beau fixe. En témoignent nombre de formules aujourd'hui connues, mais dont l'écho n'était, à l'époque, pas parvenu aux opinions publiques qui ne pouvaient l'imaginer et qui en auraient été démoralisées.
extraits de "soe in  france" Depuis leur première rencontre, le 9 juin 1940, "le courant passe" entre les deux hommes. Churchill perçoit immédiatement que le général de Gaulle refuse toute idée de cesser le combat; il croit en "l'idée De Gaulle" , voit en lui  "l’homme du destin", car il sent que le patriotisme de cet homme est de la même étoffe que le sien. De là sa décision courageuse, contre l’avis de son propre gouvernement, de soutenir le chef des Français libres en lui offrant les ondes de la BBC, et de le reconnaître comme son partenaire dans le combat pour la défaite de l'Allemagne et du nazisme (28/06/1940). néral.

Dès 1941 et surtout à partir de 1942, apparaissent donc les signes d'une mésentente parfois explosive entre les deux leaders, entrecoupée de sursauts où Churchill réaffirme sa foi dans une victoire commune avec son partenaire français. Deux épisodes particulièrement vifs de ce désaccord se manifestent dans le contexte des débarquements alliés sur le sol français.
D'abord en novembre 1942, lorsque les Américains débarquent en Afrique du Nord en refusant d'en informer de Gaulle et de l'associer aux opérations.. Les dissensions ne s'atténuent pas ensuite, puisque la date du débarquement en Normandie lui est également tenue cachée et que la veille du jour-J est marquée par une dispute terrible avec Churchill, due en partie à la volonté anglo-saxonne de traiter la France libérée comme un pays occupé, avec l'installation d'une administration militaire alliée Il faut reconnaître que ces débordements tenaient en partie à la personnalité hors du commun des deux partenaires et à la haute conscience qu'ils avaient de leurs responsabilités. Le tempérament volcanique de Churchill, ses humeurs changeantes, n'ont d'égal que le flegme calculé du Général, l'un et l'autre également doués pour l'argumentation jusqu'à la mauvaise foi.


Parade d une  compagnie  US place  du Parquet aout septembre 1944
  1944

Extrait de mon cahier" occupation sagienne "

































































Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

SEES année 40 ...OCCUPATION

FALLINGBOSTEL CAMP DE PRISONNIERS STALAG 11 B RETOUR A PUTANGES

MONGOLS ARMEE ALLEMANDE....