Notre cinema Rex pendant l'occupation




NOTRE CINEMA «  REX » durant l’occupation


Paradoxalement la période de 1940-1944 apparait encore aujourd'hui comme un "âge d'or" pour le cinéma français qui, débarrassé de la concurrence américaine est contraint de composer avec la censure de l'occupant, et la présence chaque dimanche de la Wehrmacht dans notre salle




Nous ne manquons pas les films allemands en couleurs et la participation des vedettes de l’époque Marika Rok , Zarah Leander ,Maria Schneider ….mais les films français remportent toujours un grand succés







Le directeur du cinema Monsieur Moindrot se déméne et doit composer avec les idées politiques de chacun , et les manifestations bruyantes qui s’élevent dans la salle lors des actualités allemandes
Monsieur Arnaud à la fois contrôleur et surveillant de la salle se déméne pour imposer le silence dans un atmosphére où français et espagnols se cotoient ,sifflent et manifestent , surtout lors du passage des actualités allemandes

Il faut donc trouver de nouvelles sources d'inspiration et aborder de nouveaux sujets qui rencontreront du succès auprès du public.
 

Sous l'Occupation, le cinéma français connut un état de grâce singulier. Soumis à la censure allemande et à celle de Vichy, qui se conjuguaient pour des motifs souvent divergents, les réalisateurs surent naviguer entre les eaux troubles de la propagande pour sortir quelques-uns des chefs-d'œuvre de l'écran, comme si la menace de la médiocrité à laquelle ils étaient voués leur avait donné a contrario le génie de l'inspiration. Mais n'est-ce qu'un heureux paradoxe?

 Deux cents films furent ainsi produits durant ces quatre ans dont plusieurs marquent l'histoire du cinéma :
 Les Enfants du Paradis.( affiche ci-dessus )

-         La Fille du Puisatier de Marcel Pagnol, Volpone de Jacques de Baroncelli, Les Inconnus dans la Maison d'Henri Decoin, La Nuit Fantastique de Marcel l'Herbier, Les Visiteurs du soir de Prévert et Marcel Carné, Goupi mains rouges de Jacques Becker, et bien d'autres comme L'Assassin habite au 21, Lumière d'été, Le Corbeau, L'éternel retour, Le Ciel est à vous
-          
-         Parmi les films allemands , Corah Terry , la Ville dorée ,

LA Wehrmacht prenait les lieux vers 16 heures après la premiere séance réservée aux français

Nous les jeunes nous restions calés dans nos fauteuils dans le fond de la salle jusqu’au jour où une troupe de SS ivre , en partance pour le front de l’Est nous projeta  sur le trottoir du Rex sans aucune …délicatesse

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

SEES année 40 ...OCCUPATION

MONGOLS ARMEE ALLEMANDE....

Sées Nos quatre gendarmes