Expertises de TROIS crashes dans l orne par le le MRES


 BOIS ROUSSEL   JANVIER 1945Résultat de recherche d'images pour "DRAPEAU AMERICAIN"


 
BOIS ROUSSEL   JANVIER 1945  la famille Hayton et Noel Archer


The Royal Air Force Missing Research and Enquiry Service 1944 - 1952

The Royal Air Force Missing Research and Enquiry Service (MRES) was set up in 1944 to trace the 42,000 personnel who were listed as 'missing, believed killed'. The demand was so great that the department was expanded in 1945.
These men had no special training, and did not have the benefits that modern technology offers; only a strong desire to bring home those who had not returned. Despite the obstacles caused by the lack of tools, the MRES was able to account for over two thirds of the missing personnel by a thorough combing of the globe. Those found were identified and reinterred in Commonwealth War Graves Commission plots.
Without the commitment shown by the dedicated teams of the MRES, many families would go on not knowing what had happened to their loved one or of the location of their Final resting place. The MRES allowed families the dignity to finally grieve. The unit was disbanded in 1952.












Flight Lieutenant Noel Archer of the MRES noting details of aircrew graves




janvier 1945 Charley Hayton accompagnait Noel Archer ( rapport janvier 1945) et
expertisait les restes de l’épave Noel Archer a cité  le nom de Charles hayton dans son rapport  En effet Charles Hayton accompagnait Noel Archer dans la plupart de ses déplacements lui servant de guide et de traducteur 


le Whitley abattu a Sees nuit du 22 AU 23 mai 1944
PASSAGE de NOEL Archer à BOIS ROUSSEL 
Résultat de recherche d'images pour "drapeau canadien"Résultat de recherche d'images pour "DRAPEAU CANADIEN"
Résultat de recherche d'images pour "drapeau canadien"
 Identification de l’épave par l’équipe britannique du MRES
D
és Mars 1946 soit plus de 18 mois après la libération, le MRES intervient sous la direction de Noel Archer, flight lieutenant enquêteur de la RAF et sans nouvelles précise concernant l'identité de cet avion.
Une simple lettre de l'un des gendarmes parlait d'un avion de transport. Noel Archer décide l’extraction des moteurs profondément enfoncés dans un sol humide et examine

Résultat de recherche d'images pour "drapeau nouvelle zelande air force"
avec son équipe les débris de l’épave qui sont restés sur place.
Voici les termes de son intervention: 
“J'ai trouvé un morceau de fermeture éclair utilisé pour la fabrication des bottes d’aviateur. Cette pièce est
canadienne car la doublure des tenues de combat canadiennes est d'un bleu plus pâle et plus éclatant que ceux portés par la RAF.
Sur les lieux du crash nous avons pu voir les ailerons de l’appareil de forme carrée typiques du Whitley et nous avons trouvé un
chargeur d’une mitrailleuse VGO utilisée à l'époque sur les Whitley mais dont l utilisation fut abandonnée par la suite sur les bombardiers en service à la fin de la guerre.
Notre hypothèse fut confirmée par la découverte d une plaque matricule affichant le nom Whitley suivi d une série de chiffres. Sous les moteurs, pas de trace de corps…»
L’équipage en fait comprenait 6 membres d'équipage, 5 corps furent ramassés par les allemands placés dans 4 cercueils et enterrés dans le cimetière civil de Sées"

Par la suite les corps en question furent exhumés en 1946 par une unité non identifiée des forces alliées et transférés au cimetière de Bretteville sur Laize. Deux des six membres d’équipage demeuraient introuvables mais six noms seront gravés sur le monument.
Le 25 septembre 1948 ( plus de 4 années après la date du crash ) les familles Wyckoff et Goodwin, étaient informés du décès de leurs êtres chers sans autres précisions. La Royal Air Force comme on le sait n’avait pas transmis à l’administration française les résultats de son enquête. Le mystère concernant cet avion restait donc entier pour les sagiens qui avaient été témoin de ce crash.


La progression de l'enquête

Crash du 22  23 Mai 1944  20 Heures rèfèrence à Operations Record Book  24  OTU de la RAF

Je rappelle les conditions de vol de cet avion canadien dont la mission peut être ainsi résumée 

Honeybourne le 22 mai 1944 

 Six withley sont désignés pour participer à une opération Nickel ,objectifs Alençon , Le Mans et Laval

Trois avions réussirent leur mission , deux firent un atterrissage forçé a Ford et Woodhal  en raison de problémes de givrage (Qu' est ce que le givrage ?En vol, les appareils peuvent rencontrer les gouttelettes d'eau en surfusion qui sont souvent présentes dans certains nuages caractéristiques  Ces gouttelettes d eau  se transforment en glace au contact de la paroi des avions, perturbant le flux d'air aérodynamique sur les ailes, réduisant  la portance.)

Résultat de recherche d'images pour "DRAPEAU CANADIEN"

extraitsdu rapport canadien  

Depression sur la France Brouillard mais la visibilité ne fut jamais assez basse pour annuler la mission

Dans la nuit du 22 23 Mai   5 withley  sur les six en mission accomplirent leur mission photo  L un d eux est porté manquant
L' un d'eux est  porté disparu(Pilote F/O Goodwin)

Personnellement je suis allé sur les lieux du crash le 23  mai 1944 vers 9 heures du matin pour constater un terrain dévasté et la présence de corps mutilés disséminés  sur toute la surface ( voir le pv des gendarmes a ce sujet ) Deux militaires allemands (en fait de nationalité yougoslave) gardaient les lieux pendant que plusieurs militaires de la wehrmacht  fouillaient différents objets épars sur le terrain

Début 1945  Pas de nouvelles annonçées aux familles par la RCAF qui supposent l' avion disparu en Manche




Procés verbal de la gendarmerie de Sées ce 23 mai 1944  à 9 heures soit approximativement 10 heures aprés le crash                   avion inconnu
 informations officielles du 24 Mai 1944 concernant la mission de ce withley        ( voir note ci dessus )


 prebriefing de l 'équipage                                16 00 heures
 décollage   de Honeybourn   à                                                        19 00 heures
 prévision de présence sur l objectif                  23.23 heures
 heure prévue de retour à la base                 0141   le 23 mai 1944
 Note  aucun contact signalé pendant la durée du vol
signé  Group captain commanding  24 otu   RAF Honeybourn


Déroulement de  l enquête coté canadien   Silence

24 Juillet 1945   soit quatorze mois  après le crash et 11 mois arés la libération

 ( lettre de" l officer in charge army staff  Paris ")de la RAF

Un gendarme français appartenant a la résistance reporte auprés des services canadiens qu un avion de transport légèrement armé s'écrasa  prés de Sées Orne les 27 ou 28  mai  Il s'agirait du gendarme Galandeau                                                ( En fait il sagissait de la nuit du 22 au 23 mai)


Un autre gendarme Dumont prit possession sur les lieux du crash  d un certain nombre d'articles  dont 2 photographies ,une bague en or ,et divers objets Sur l une des photographies le nom de Goodwin
L' autre celle d un chinois probablement Hong
 Objets trouvés dans les débris de l 'avion
une Bague avec initiales WGH et 2 photos
                                                                   DW Goodwin                             joseph Hong                                             

 Sgt Wilfried Gordon Harris propriétaire de la bague aux initiales WGH




Ottawa  30 Aout 1945.... 14 mois aprés la date du crash aprés la lettre du gendarme Gaulandeau

Mme Wyckoff épouse de l un des membres d équipage est informée que l avion signalé par le gendarme Gaulendeau  est l avion de son fils et de son équipage
En raison de la nature du crash il est                                    (  rappelons qu ils étaient -6)
impossible d' identifier les 5 corps  inhumés dans le cimetiére de Sées(

5 Corps non identifiés seront inhumés dans 4 cercueils

je suppose que la photo ci dessous correspond a la tombe des corps des victimes aprés l inhumation au cimetiére de Sées ? Photo prise avant le transfert des corps au cimetiére canadien de Bretteville sur Laize en .Octobre 1945 ?


Qui a pris cette photo  ,? je suppose un membre de la famille de l une des victimes ?

7 fevrier 1945  Lettre de Noel Archer officier enquêteur appartenant àThe Royal Air Force Missing Research and Enquiry Service 1944 .

5 corps sont donc ensevelis au cimetiére de Sees dans 4 cercueils
l' équipage était composé de -6 membres tous canadiens
l' identification de l avion fut facilitée par la découverte d une plaque précisant le type de l avion
l' avion aurait été touché par la flak
Aurait survolé Sées en flammes et explosé a quelques pieds d altitude  il transportait des tracts
Visite chez le maire de Sees
Les corps auraient été  inhumés par les allemands et ensevelis dans '4 cercueils au cimetiére communal de Sees pour ensuite etre exhumés en novembre 1945 environ Ces aviateurs étaient supposés canadiens
L un des membres d équipage aurait été enseveli  sous l'un des moteurs du withley,l un des dessins des gendarmes montre 5 victimes


Nous essayons maintenant de trouver qui exhuma les restes des victimes et Savoir où ils sont maintenant inhumés

R N Archer F/lt





















Le Halifax abattu le 16 juillet 1944 à Larré

Visite de l’épave   tèmoignage de Noel Archer
___________
« Le mercredi 2 janvier 1945 je visitais le lieu du crash de Larré en
compagnie de monsieur Hayton un fermier anglais résidant dans les environs et
familier de la région
« 1 L’épave était répandue sur une surface de 50 yards x 4 yards

2 En fonction de l’état de l’épave je suspectais une collision entre 2 avions
mais abandonnant cette idée après une recherche approfondie je retrouvais les 4
moteurs et les roues ( incluant la roulette de queue) Néammoins de nombreuses
pieces se trouvent énumérées dans l’index de ce rapport)

3 ll y avait également les piéces brûlées de parachute et de containers en métal
,grenades à mains, des boites à munitions pour mitraillettes Sten et Bren mais
aussi des bombes incendiaires Selon ma propre expérience je n’avais jamais vu
ce type de bombe incendiaire transporté par la RAF,ce n’était pas d’un usage
courant dans l’hexagone mais par contre 
j observais une similarité avec les
bombes allemandes à ailettes et les parties circulaires de la queue

4 Six corps avaient été extraits de ce crash par les allemands et inhumés au
cimetiére civil de Larré

5 Une visite chez le maire pour vérifier que la date du crash était bien le
16 juillet 1944 à une heure du matin et que les six victimes avaient été bien
inhumées dans des cercueils en métal à 5 heures PM le 17 Juillet 1944

6 Le 29 Aout ces six hommes furent exhumés par les américains et emmenés
au cimetiére de Sainte Corneille cimetiére militaire américain prés du Mans
A cette période le cimetiere était ouvert et d’autres corps avaient été inhumés
NOEL ARCHER

Bois Roussel         1945

Résultat de recherche d'images pour "drapeau anglais"

En octobre un septieme corps est découvert dans l’épave et inhumé dans un
lieu autre que les six autres qui avaient été exhumés
Les habitants du village avaient érigé une croix portant les inscriptions
suivantes
« ici repose les cendres d’un aviateur allié
tombé sur le territoire de cette commune
le 16 juillet 1944 _»
les funérailles de ces restes eurent lieu le les 4 ou 5 octobre 1944 et seront
inhumés sur le côté gauche du chemin conduisant à l’ église de L arré Il n’y a
pas de numéro de tombe et c’est la seule tombe de ce côté -_ »

note personnelle malgré nos recherches avec mme Shirley Stone Ce 7 eme
corps ne sera jamais identifié


Résultat de recherche d'images pour "drapeau anglais"


photo de wilkinson retrouvée dans l'épave du Halifax




Crash de Bursard le 30 juillet 1944



Résultat de recherche d'images pour "drapeau nouvelle zelande air force"
Résultat de recherche d'images pour "drapeau nouvelle zelande air force"

Résultat de recherche d'images pour "ROYAL NOUVELLE ZELANDE AIR FORCE"





Noel Archer expertise les crashes de Sées ( la Potence ) et Larré


Enquête de Noel Archer


MARS 1949           Rapport Mouchotte
Résultat de recherche d'images pour "DRAPEAU FRANCAIS"

Le monument commémorant la liste de l’équipage
La croix de l’inconnu avec les termes suivants « seul connu de dieu «
Enquête de Noel Archer à la recherche du commandant Mouchotte
En 1949 soit 5 années après la liberation de notre pays ,cette affaire de la disparition de
René Mouchotte était restée en suspens
Le début de L’identification n’intervint qu’en mars 1949 Après de tenaces recherches
Noel Archer eut son attention attirée par un rapport sur un certain René Martin de la
RCAF matricule C 15561 Royal Canadian Air Force , officier ,catholique romain
enterré dans la tombe 87 du cimetiere de Middlekerke
Par précaution René Mouchotte s’était approprié le numéro de 15561 qui avait été celui
d’un pilote canadien LC Thomson rapatrié dans son pays en 1942
Noel Archer fit alors appel à Pierre Closterman , pilote de la France libre qui lui apporta
quelques élements permettant de clarifier le mystere de l’identification du corps
Noel Archer lui présenta un certain nombre d’objets dont un bouton de veste que
Closterman reconnut comme appartenant à un uniforme français …( la veste bleue que René
Mouchotte portait le jour de sa derniere mission ).et surtout un briquet et un porte mines de
couleurs de marque Waterman
Le porte mines confié à Closterman avait été utilisé pour décorer le livre de marche qu’Ida
Rubinstein avait offert à l’unité du groupe Alsace à Colmar
La prétendue appartenance à la RCAF (Royal Canadian Air Force ) précisée sur l’étiquette
aurait pu se justifier au cas où il eut été abattu et capturé par l’ennemi ,….avec un accent
anglais déficient …..et lui éviter ainsi le poteau d’éxécution
29
Le corps retrouvé n’avait plus de bottes de vol ce qui laissait penser que le naufragé’ avait pu
s’en débarasser et nager avant de disparaître dans les flots ,


Note Roger Cornevin-hayton j’ai correspondu avec Noel
ARCHER devenu ami de la famille durant une dizaine d’année
Marié à une française il déçéda én 2004

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

SEES année 40 ...OCCUPATION

FALLINGBOSTEL CAMP DE PRISONNIERS STALAG 11 B RETOUR A PUTANGES

MONGOLS ARMEE ALLEMANDE....