Le Lysander et les nuits de pleine lune " nous atterrissions de nuit"




Durant la dernière guerre mondiale  un des avions les plus curieux et les plus surprenants de la royal air force ( RAF ) fut sans conteste le " Lysander "premier produit connu de la firme " Wesland " surnommé " lizzie " nom donné avec affection par les équipages qui l 'avaient piloté dans les conflits et avaient ainsi appris à le respecter autant qu 'a l aimer



WESTLAND LYSANDER




j ai donc fait réference a l' ouvrage de Hugh verity " nous atterrissions de nuit"

Cet article est une petite contribution a l 'histoire et ses actions ont profondément influé sur son cours



Il devint très populaire dans la France occupée pour les personnalités impliquées dans les differents mouvements clandestins de resistancesous le nom de    
" l 'avion qui vient de Londres " ( extrait de Lysander   " de la tourmente au clair de lune " jean michel legrand "

Nous les jeunes notre attention était surtout attirée par le bruit des avions la nuit ,le passage des bombardiers haut dans le ciel , feux éteints , parmi les étoiles .....la présence au sol de nuages de rubans métalliques dont on ignorait la signification    Mais aussi des containers abandonnés ;
Nous savions que des avions mystérieux se posaient dans notre campagne ....mais notre curiosité était limitée par le silence de nos ainés et surtout  l'écoute des émissions locales partisanes absolument muettes sur le sujet


 Par la suite et trés tardivement  je me suis trouvé en contact  avec Hugh verity qui me rapporta les particularités de ce type de mission
" Avant tout exercice sur ce type d avion je devais bien 
m' y adapter et être suffisamment expérimenté pour atterrir court ,de nuit en territoire occupé sur une parcelle de terrain accidenté  à guére plus  de 20 métres de la lumiére d une lampe torche ;seul le moteur " Mercury " génait quelque peu la vue vers  l' avant


De nombreux témoignages ont permis de mettre en lumiére le rôle des pilotes de chasse pendant la guerre "       plusieurs récits ont dépeint la rude tâche des équipages de bombardiers et les raids sur les grandes villes d ' Allemagne 

Par contre très peu d 'échos a été donné aux Missions secrétes pendant cette guerre ,missions généralement exècutées de nuit mystérieusement par des agents secrets surnommés les " joes "  et formés pour ce type de mission en territoire occupé

Des passagers aux noms célébres en ce temps de guerre furent transportés clandestinement de nuit par le Lysander
Citons François Mitterand , Jean Moulin le général de latre de Tassigny


 Ces escadrilles de l 'ombre décollant de ....Tangmere  composés de volontaires spécialement entrainés effectuaient dans le plus grand mystère des vols dont chacun était une aventure constamment renouvelée avec ses risques , ses menaces tragiques et ses drames


Des décollages en fin de soirée, des vols aveugles dans des nuits souvent capricieuses  sans feux de position , sans lumière a bord  sans moyens de navigation sophistiqués , au dessus des zones ennemies ,
 Des atterrissages avaient lieu sur des champs noyés de brume éclairés par la lune plus ou moins généreuse
 
Car telles étaient étaient les missions exécutées par des pilotes aux commandes de monomoteurs rustiques  sans armement "les lysander "

Leur rôle  leur combat consistaient a déposer en terre ennemie ou a y recueillir des agents secrets   indispensables sources de renseignements pour les états majors alliés impliqués dans cette guerre 

  La plus grande partie de la préparation de ce vol devait  être faite au sol avant l 'envol en utilisant le maximum de repères identifiables la nuit  avec des rapports météo incomplets 
Le pilote se trouvait alors seul dans la nuit ennemie sans moyens de navigation autre que
                la boussole , une carte et une montre

Le point de passage en territoire national était généralement l'embouchure d un fleuve ou un port 


Les meilleurs repères identifiables pour le pilote perdu dans la nuit  sont les cours d eau , les côtes  et les grands fleuves ,les forêts et les bois 
Surtout de trés haut ou dans la brume ,les grandes forêts sont
 d 'excellent repères 

Le repère le plus utile est la voie de chemin de fer;
 Les routes peuvent être sources d' erreur  Toute  grande ville doit être évitée en raison de la flak


Ces opérations mettaient en jeu des radio clandestines , des
messages personnels émis pa la BBC  , les volontaires  de la résistance à l écoute des messages secrets mais surtout les aviateurs de la RAF qui devaient de nuit sans aides radios de navigation  avec comme seul repére la vue du sol  en dépit de la chasse aérienne et de la chasse de nuit allemande se poser sur un terrain éclairé de nuit par les maquisards et les comités de réception rassemblés a partir du message secret diffusé par la BBC

Chaque mission était un exploit dont le succès n' était rendu possible que par l' extraordinaire qualité technique et morale des aviateurs d'élite qui y prenaient part


Plusieurs terrains repérés par  les allemands avaient été labourés ou semés d obstacles  les allemands attachaient de l importance non pas a la capture de l avion et de son pilote mais surtout  à l identité des passagers transportés

Le pilote qui venait de se poser de nuit sur ce terrain clandestin restait a son poste, moteur en route pour une durée de 2 à 3" minutes et se tenait toujours prêt à décoller en cas d alerte 
Le Lysander cet avion lent et pas très esthétique a gravement contribué à l effort de guerre


Jacques Maillet compagnon de la libération  "Sans les operations aériennes clandestines la France libre serait restée un groupe certes heroique et admirable  de combattants mais leur chef le général de gaulle n' aurait pu parler au nom de la France toute entiére
Winston Churchill " Rarement dans l histoire un aussi grand nombre a été redevable a un si petit nombre "

 
Les opérations aériennes spéciales établissant un lien vital avec les organisations clandestines en territoires occupés ne prirent au sein de la RAF une aussi grande importanceRésultat de recherche d'images pour "tangmere lysander" 






 Aux impératifs du vol de nuit  venaient  s'ajouter la menace permanente de la présence au sol des moyens de détection allemandes et l intervention des patrouilles allemandes toujours sur le qui vive principalement la nuit après le couvre feu

 Le passage de la côte anglaise  se faisait sur un point bien précis au sud d 'Eastbourne
Cap au sud il ne pouvait que rencontrer la côte française  Ouistreham dans la rade de Caen était typique  
 Un lysander englué jusqu' aux essieux et le pilote dut détruire  volontairement par le feu  malgré l intervention des paysans aidé par des boeufs 
Réalisons qu un Lysander pesait plus de trois tonnes

Note  les allemands informés du probléme patrouillérent sur la région et s embourbérent a leur tour en voulant récupérer les restes mais sans l aide cette fois des villageois  ' note jean michel legrand "
Le danger était la base de Caen avec sa flak et ses chasseurs 
La ville de Blois était bien souvent choisie en raison d' une grande ile sur le fleuve trés caractéristique
Une fois le terrain repéré le pilote faisait son approche et se posait
en toute confidentialité 
Les instructions de la RAF étaient sévéres 
Pas de spectateur inutile personne ne devait approcher l' avion de la droite et le pilote seul avait le droit de tirer sur toute personne se présentant du coté droit 

Hugh Verity groupe 161.jpgDocuments de recherche  Hugh  Verity






"Dans la nuit du 16  au  17 Aout 1943   Je partais pour Couture sur loire  A 22 heures 25 prés d Alençon je connus une expérience navrante heureusement plutôt rare sur nos trajets solitaires au dessus de la France   A un kilomètre ou deux seulement de moi je vis un appareil abattu en flammes ce devrait être le travail d 'un chasseur de nuit que je 
n 'avais pas vu; j espérais a la lueur des flammes apercevoir des parachutes mais il n 'y en eut aucun j avais un paquet a remettre a Déricourt "

j ai pu contacter dans les années 50 Hugh Verity et lui communiquer la réponse Il s'agissait en fait d un bombardier lancaster du 115 ème squadron se dirigeant vers Turin                          (liste équipage ci dessus )
Apellation " little snoring "La presse locale précise que 
Village signl équipage se délesta  de ses bombes sur Boitron petit village au sud de sées L 'équipage du lancaster était composé de  7 hommes S/L Watson ,sgt Heyes ,F/S Crawshaw( rnzaf) les sergeants Brook ,Pettet, Clifford ,Eastwoodtous sont inhumés dans le cimetiére West du mans






transmis a hugh verity
 Incidents divers en cours d opération




Personnes transportées clandestinement de nuit par Hugh Verity et les differents pilotes de la base de Tangmire  



Quelques noms de personnalités transportées clandestinement de nuit par Lysander.....on peut dire au nez et à la barbe  des allemands

Christian Pineau       Avion  collé dans la boue  17 MINUTES
P Brossolette
D' astier de la Vigerie
jean Moulin      General Delestraint executé en déportation
Claude de Baissac
Noor inayat khan  agent secret  exécutée danss prisons allemandes
Vic Gerson
Duthilleul
Equipages évadés
Gal de lattre de Tassigny
Vincent Auriol
Gaston Deferre
Francois Mitterand
6 aviateurs britanniques
Violette Szabo
Clouet des perruches

 Des vols aveugles dans la nuit , sans feux de position  sans lumiére a bord , sans moyens de navigation sophistiqués au dessus des zones ennemies,  au dessus de champs noyés de brume éclairés par une lune plus ou moins généreuse
  
Incidents divers en cours de mission
-Avion écrasé au retour prés d 'Oban  Tombé dans une embuscade , pilote blessé mais rentré
-Mauvais temps et accidenté 
-Collé dans la boue pendant 17 minutes 
-Moteur prend feu au terrain
-Pas de signaux au sol aperçus par le pilote
-Lysander embourbé, pilote arrété par la police de Vichy , 
s évadera du train en italie
-Le lysander tombé dans un fossé doit être incendié
-N 'ont pu reconnaitre le terrain 
-Lettre de reconnaissance incorrecte   Piste non éclairée 
-Queue endommagée après l' atterrissage
-Brume au terrain  et hautes bruyeres   Mission abandonnée
-Aucun signal du comité d accueil
-Nuages lourds mission abandonnée
-Pas aperçu de signaux 
-Reservoir a sec
-Embourbé  Desembourbé par des boeufs
-Moteur en feu 
-N 'a pu trouver le terrain
-Lysander endommage en percutant les arbres
 -Vol a travers des cables a haute tension
-Changement d 'itinéraire pour éviter les chasseurs de nuit
-Le comité de réception utilise le phare avant d une voiture 
-Absence de signal de reconnaissance les passagers ont brûlé les journaux
-Brume basse et boeufs sur le terain
-Avion embourbé et détruit  abandonné
-Les deux pilotes sont tués en essayant d atterrir dans la brume 
-Embourbé pendant 2 heures 30
-Pneu perçé par la flak
-Appareil abattu  pilote tué 
-L..... n'a pu relancer son moteur et a brulé l' appareil


SOE
Cest winton churchill qui créa ce service au cours de l été 1940 en définissant ses objectifs «  mettre le feu a l'Europe «  et mener le combat pour la liberté «  par le sabotage et la subversion derriére les lignes allemandes

Ce sont ces premeirs hommes choisis par Churchill qui commencèrent à organiser les premières sections du soe françaises et d autres appartenant aux nations occupées aprés des débuts fort précaires ils purent mettre sur pied un réseau de recrutement et étblir un programme d instruction qui comprenait une initiation aux méthodes de l espionnage ,des cours de radio et , de sabotage , des exercices de commando , de close combat de parachutage et une centaine d 'autres disciplines peu orthodoxes qu' un agent doit connaître pour faire du bon travail en territoire occupé , ou tout simplement pour sur vivre
Mais les débuts furent hésitant que deux agents secrets du soe bcra  raison des désaccords entre le gouvernement britannique et le general de gaulle et du manque
d hommes de l autre
 Buckmaster fut leur chef ce n est qu au début de 1942 d istanllet=r un certain nombre de réseaux et de prendre des contacts avec la résistance
Parmi les hommes et les femmes recrutés figuraient et entrainés au rôle d agent secret bref des représentants de toute l activité sociale
Leur seul trait commun -en dehors de leur qualité de sangfroid d ingéniosité et de courage etait leur parfaite connaissance du français et de la france
ces hommes et cs femms avaient choisi un genre de combat qui requiert une extrême bravoure ils devaient être prêts a supporter les épreuves la souffrance et la menace de la mort mais a faire face seuls aux dures réalités ils savaient que si le sort et si les circonstances leur étaint contrairesils connaitraient une mort solitaireet qui serait loin d etre douce

sur les 480 agents infiltés en france beaucoup furent pris torturés envoyés dans les calps de concentration 130 perirentsou les balles despelotons d execution ,dans les chambres a gaz ou furent empoisonnés pendus battus a mort dans les camps d extermination buchenwald ravensbruck dachau mauthausen
la pupar des agents ont été parachutés par la raf souvent de nuit sans personne pour les accueillir parfois sur les dropping zones préparées par les resistants du comité de réception
Certains atterirent clandestinement avec des lysander ces petist avions qui n avaient pas besoin de vastes terrains pour se poser mas d un champ et de la pleine lune

nombre d expoits accomplis âr les agents u soe resterontr inconnus
bien des voix se sont tues sur lesgibets et derriére les murs criblés de balles des camps allemandes

rappelons en ce qui concerne notre territoire sagien que deux agents secrets du soe bcra atterirent de nuit a avant d'intervenir en avril 1944 a sées rue saint martin avant d opérer avec londres
Operateur radio l une des actions les plus risquées en raison des menaces de détection par les gonio allemands Rappelons sq un camion gognio allemand est resté installé quelques jours place du parquet Quelques sagiensmis en éveil eurentla bonne idée de prévenirla maison cercueil rue saint martin ou les deux agents secrets étaient cantonns on sait qu ils purent s échapper cachs sou des bottes de paille
lysander les exemples sont malheureusement nombruxet plusieurs le payérent de leurvie

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

SEES année 40 ...OCCUPATION

FALLINGBOSTEL CAMP DE PRISONNIERS STALAG 11 B RETOUR A PUTANGES

MONGOLS ARMEE ALLEMANDE....